Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Enseignement supérieur : Pourquoi l’Ifag séduit-elle tant les entreprises locales ?

Education. Cette année, l’école de management de la Maison de l’entreprise d’Auxerre célèbre son trentième anniversaire. S’appuyant sur l’alternance et répondant au plus près des besoins des acteurs économiques du territoire, l’Ifag duplique, à présent, son savoir-faire en Bourgogne-Franche-Comté.

IFAG - Alternance - Formation - Entreprises
(Crédit : IFAG)

Créée en 1991 à l’initiative du Medef et de l’UIMM Yonne-Nièvre, l’école de management a, en l’espace de trois décennies, considérablement étoffé son offre d’enseignement supérieur. BTS MCO (Management commercial opérationnel), Bachelor, MBA, plus de 800 étudiants sont sortis diplômés du Pôle de formation d’Auxerre. « Ce qui fait la différence avec d’autres cursus, c’est que nous avons sur le campus une équipe structurée, à la fois, pour l’accompagnement des jeunes et pour celui des entreprises », souligne Sébastien Guilbert, responsable de l’enseignement supérieur du Pôle 58-89.


>LIRE AUSSI : L’UIMM 89 renouvelle son contrat de service avec Pôle emploi


Cette année encore, ce sont près de 80 entreprises qui accueillent des apprenants, en alternance. Des PME icaunaises majoritairement, mais aussi de grands groupes, comme Safran, HMY ou Berner. « Nous avons su apporter un véritable service de proximité grâce à une approche globale du territoire tout en faisant évoluer nos formations en fonction des besoins des différents secteurs. » Une « option viti-vini » a, par exemple, été mise en place au sein du MBA pour répondre aux problématiques spécifiques de la filière locale.

Hier Dijon, demain la grande région ?

Les entreprises de l’Yonne n’hésitent, d’ailleurs, pas à faire appel aux futurs managers de l’Ifag auprès desquels elles trouvent une expertise bienvenue. Ainsi, plus d’une centaine d’entre elles ont bénéficié de préconisations stratégiques, sur la base de diagnostics dressés par les étudiants, et plus d’une quarantaine ont été accompagnées lors d’une opération de cession-transmission dans le cadre du programme Trec (Transmission reprise évaluation cession). « Dans le contexte actuel, il existe une demande des entrepreneurs confrontés à ces problématiques. »

L’école de management auxerroise semble donc avoir trouvé la bonne formule pour séduire étudiants et entreprises, dans un accord « gagnant-gagnant » qui permet, en outre, de conserver une partie des talents dans le département. Elle entend, à présent, sortir de sa zone d’attractivité initiale. En septembre, une promotion Bachelor a été ouverte à Dijon, en partenariat avec le Pôle formation 21-71. L’Ifag d’Auxerre - devenue Ifag Bourgogne-Franche-Comté - compte bien investir plus encore la grande région.

Stéphane Bourdier