Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Kangoo Van E-Tech Electric : 300 km d’autonomie

Automobile. Pionnier des utilitaires 100% électrique, le Renault Kangoo débarquera début 2022 sur le marché avec une génération inédite répondant aux besoins des professionnels.

Comme les versions thermiques, le Kangoo Van E-Tech Electric dispose d’une ouverture latérale de 1,45m de large. DR

Le premier Renault Kangoo électrique a été lancé il y a tout juste 10 ans. À l’époque, les voitures 100% électriques étaient rares et les utilitaires encore davantage. Cela lui a permis de se faire une petite place au soleil d’un segment longtemps marginal avec 70.000 clients professionnels et de concentrer à lui seul 20% du marché spécifique européen. En une décennie, le paysage automobile a évolué avec une accélération en faveur des modèles électriques au détriment des moteurs thermiques, particulièrement des diesel. Avec une nuance de taille : le maintien, pour de multiples raisons, d’un très fort taux de diésélisation au sein des parcs automobile des entreprises.

Mais les choses changent là aussi. Le nouvel utilitaire léger Renault à l’appellation interminable – Kangoo Van E-Tech Electric – a les atouts pour convaincre les artisans et autres clients professionnels de passer au 100% électrique. Et surtout lever leurs réticences, partagées par l’ensemble des automobilistes, à propos de l’autonomie de leur véhicule. Renault promet jusqu’à 300 km en cycle d’homologation WLPT, jugé plus proche d’une utilisation en conditions réelles. Cela grâce à une nouvelle batterie lithium-ion de 45 kWh. De quoi répondre aux exigences quotidiennes d’une clientèle professionnelle. D’autant plus que les utilitaires légers sont souvent utilisés pour de courts trajets urbains répétés où leur absence d’émissions à l’échappement constitue un point positif, appelé à devenir déterminant à court terme.

Avec pour jouer les prolongations pas moins de six modes de conduite, aisés à sélectionner, dont un dénommé « éco » limitant la puissance et la vitesse maximale, en particulier lorsque le Kangoo n’est pas chargé. Les trois types de chargeur proposés par le constructeur facilitent l’adaptation à différentes bornes dont la plus puissante (80kW en continu) permet de récupérer jusqu’à 170 km d’autonomie en une demi-heure. Sur une Wall box de 11kW, il faut moins de 4h pour faire le plein et environ 6h sur une Wall box de 7,4 kW.

Un Kangoo électrique "Made in France"

Jusqu’à 300 km d’autonomie et la possibilité d’en récupérer 170 après une heure de charge sur une borne de rapide. Renault

Pour faciliter encore davantage l’utilisation du Kangoo électrique, et sans doute rassurer les inquiets, Renault a prévu, via une application sur smartphone ou le système multimédia embarqué, différents services connectés : programmation de la charge de la batterie, suivi de l’état de la charge à distance, programmation du préchauffage de l’habitacle, recherche des points de recharge sur le trajet, calcul des destinations accessibles avec l’autonomie instantanée... Pensé dès sa conception pour être décliné en version électrique, le nouveau Kangoo intègre au mieux ses batteries, disposées sous le plancher, sans incidence sur le volume de chargement embarqué de 3,9m3, identique à celui des Kangoo thermiques. Idem pour les 600 kg de charge utile et les 1 500 kg de capacité de remorquage.

« La meilleure ouverture latérale du marché »

Les versions longues prévues par la suite offriront 4,9 m3 et 800 kg de charge. Avec comme tout supplémentaire, celle que le constructeur présente comme « la meilleure ouverture latérale du marché » : 1,45m facilitant l’accès. Equipé d’une pompe à chaleur pour apporter plus de confort dans l’habitacle sans réduire l’autonomie, le Kangoo électrique peut recevoir en option un pare-brise, des sièges et un volant chauffants. Système multimédia « Easy link » Renault avec écran de 8 pouces, nombreux rangements, trois sièges avant dont le dossier de celui au centre se rabat pour se transformer en plage-bureau, multiples aides à la conduite, régulateur adaptatif avec fonction arrêt automatique, assistant de trafic : la dotation peut rivaliser avec celle d’une berline.

Au rayon des équipements optionnels : une instrumentation numérique avec un écran personnalisable de 10 pouces implanté derrière le volant. Assemblé à Maubeuge dans l’usine Renault dédiée au Kangoo depuis une décennie, équipé de batteries fabriquées sur le site normand de Cléon, le Kangoo Van E-Tech Electric est « made in France ». Ce n’est pas anecdotique à l’heure où on ne cesse d’appeler à la « réindustrialisation » de la France sans en percevoir les effets concrets. Commercialisation au printemps 2022.

Dominique Marée