Informations régionales économiques et juridiques
93e année

171 millions d’années pour une cuvée spéciale

Œnotourisme. Après 171 jours sous terre, les 200 premières bouteilles de Mâcon-Azé viennent de refaire surface.

La cuvée spéciale Mâcon-Azé. DR

Dans le 71, la première cuvée 171, composée de 200 bouteilles de vin blanc vient de sortir de terre, plus précisément de la grotte d’Azé, datée de 171 millions d’années et après 171 jours à 80 mètres de profondeur. Ce projet œnotouristique a été mené grâce à un partenariat entre le Département de Saône-et-Loire et la Cave coopérative d’Azé créée en 1927 avec l’objectif de créer un lien entre le savoir-faire viticole et le patrimoine naturel local. Le lieu n’a pas été choisi au hasard : Azé se démarque par un sous-sol qui agit sur les caractéristiques des vin et favorise son vieillissement grâce à un taux d’humidité et des conditions de température constante.

Le Département de Saône-et-Loire et la Cave coopérative ont convenu de créer chaque année, une cuvée spéciale Mâcon-Azé vendue 25 euros la bouteille à la Cave coopérative d’Azé et à la boutique des Grottes. D’ores et déjà, quelques 400 bouteilles de vin blanc millésime 2019 vont être élevées au cœur de la grotte par des viticulteurs perpétuant la tradition bourguignonne au fil des générations... avec l’ambition de donner un vin unique, reflet du terroir si spécifique d’Azé qui accueille chaque été une une visite œnologique en compagnie d’un guide et d’un coopérateur viticole qui font découvrir les liens entre géologie, vigne et vin durant laquelle les visiteurs parcourent une des grottes tout en dégustant trois vins médaillés, assortis d’un apéritif local.

Antoine Gavory