Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Auxerre : In Vino Up Veritas

Viticulture. Lancé il y a moins d’un an sur les bords de l’Yonne, le cabinet de conseil en développement commercial créé par Flavie Culot et Betty Buffaut s’inscrit peu à peu dans le paysage viticole du département.

Betty Buffaut et Flavie Culot ont créé Vino Up en novembre 2020. Priscilla Puzenat

Dans l’amour du vin et du terroir s’entremêlent bien souvent la passion et la tradition. Les deux associées du cabinet auxerrois Vino Up en savent quelque chose. « J’ai grandi dans le Chablisien et j’ai toujours baigné dans l’ambiance des vendanges, des peulées, dans l’univers de la gastronomie et donc du vin », explique Flavie Culot.

Après un master « Défense et sécurité » et plusieurs années dans la communication de crise, la jeune femme décide de retourner à ses premières amours et de reprendre ses études. Elle intègre alors l’École supérieure de commerce (ESC) Dijon-Bourgogne et valide un master spécialisé dans le commerce international des vins et spiritueux.

Un verre à la main

Repérée par le Domaine Louis Moreau, elle occupe pendant plus de six ans le poste de responsable de zone. C’est au hasard d’une rencontre professionnelle qu’elle croise celle qui deviendra bientôt sa future associée. « Nous avions toutes les deux très envie d’entreprendre et de mettre en application nos idées. Au fil de la discussion, nous nous sommes vite rendues compte que nous échafaudions notre projet à deux. »

Après avoir occupé plusieurs postes de responsable commerciale et export au profit de grandes maisons viticoles, Betty Buffaut a acquis, elle aussi, une solide connaissance de la filière. Surtout, les deux jeunes femmes se découvrent des compétences complémentaires. « Vino Up a pris tout son sens et nous nous sommes lancées dans l’aventure ».

Regards croisés

Que ce soit pour définir une stratégie commerciale à l’international, « resegmenter » une gamme déjà existante, repenser la communication sur les réseaux sociaux ou structurer une offre œnotouristique, les deux associées mettent leur savoir-faire au service de vignerons qui n’ont pas toujours les ressources nécessaires en interne. Plusieurs exploitants du Grand Auxerrois et du Chablisien se sont déjà attachés les services de Vino Up, séduits par leur approche transversale. Comme le Domaine Olivier Morin à Chitry, la Cave du Maître de Poste ou la brasserie Fayyar à Saint-Bris-le-Vineux.

« Nous avons été agréablement surprises par le démarrage de notre activité et nous espérons, à terme, compléter l’équipe en intégrant de nouveaux collaborateurs », conclut Flavie Culot. D’autant que le marché semble prometteur tant certains acteurs de la filière souffrent d’un manque de visibilité face à leurs homologues bourguignons.

Stéphane Bourdier