Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Diva Domaines & Distilleries, alliances d’excellence

Vignoble. À Beaune, au coeur des vignobles, Diva Domaines & Distilleries s’est fait un nom dans la vente de vins et spiritueux. Misant sur la qualité du produit, le négociant a fidélisé ses clients en France et à l’international. Loin de se reposer sur ses lauriers, l’expert se renouvelle sans cesse pour proposer des saveurs uniques à la fois originales et authentiques.

Diva Domaines & Distilleries

Si la société Diva Domaines & Distilleries a vu le jour en 1979 dans le Bordelais, c’est bien en Bourgogne qu’elle est installée depuis 1983 et qu’elle s’est développée à travers deux entités : Diva Beaune et Diva France, qui ont ensuite fusionné pour donner Diva Domaines & Distilleries. Quand la première, spécialiste des vins et de ceux de Bourgogne en particulier, les exporte dans 70 pays, la seconde, tournée vers les spiritueux, fournit près de 3.000 cavistes dans l’hexagone.

À elles deux, elles comptent environ 2.500 références, dont 80 % en vin, et ont fait de Diva Domaines & Distilleries un interlocuteur privilégié du secteur de l’hôtellerie – restauration mais aussi du monde du vin. « Nous allons nous appuyer sur les forces de chacune de nos entités pour développer l’autre. Nous proposerons nos spiritueux à notre centaine d’importateurs tandis que nos vins pourront trouver leur place chez nos cavistes », précise Laurent Noyer, directeur général de Diva Domaines & Distilleries.

Actuellement, 75 % du chiffre d’affaires de 20 millions d’euros, repose sur l’export avec quelques places fortes en Asie comme le Japon, la Chine, Singapour ou encore Hong-Kong. Pour autant, Diva Domaines & Distilleries a également su s’implanter en Océanie, augmente sa présence dans la zone euro et s’appuie sur des leviers de croissance comme l’Europe Orientale.

Place aux jeunes

Laurent Noyer, directeur général de Diva Domaines & Distilleries et Julien Capodanno, chef de projet marketing. Diva Domaines & Distilleries

Le développement de Diva Domaines & Distilleries dépasse également les frontières des climats de Bourgogne. « Nous sommes confrontés à une baisse des volumes en vin de Bourgogne et donc à des prix de plus en plus élevés. » Sur les 300 vignerons partenaires de Diva, 85 % produisent des vins de Bourgogne. Pour autant, le Jura, la côte du Rhône, les pays de la Loire mais aussi le Champagne figure aussi parmi les vins que Diva Domaines & Distilleries invite à découvrir dans le respect de la philosophie qui a fait sa renommée.

« Nous misons sur la qualité, que ce soit pour les vins ou les spiritueux. Comme pour les vins de Bourgogne que nous distribuons nous allons vers du haut de gamme, que ce soit à travers des noms connus ou des producteurs forts d’un savoir-faire à faire connaitre. Nous croyons beaucoup aux jeunes vignerons et avons vocation à être des dénicheurs de talent. » Une ouverture sur la jeune génération qui se traduit également dans l’équipe dynamique de 29 salariés.

Une autre ouverture au monde

Cette exigence de qualité, Laurent Noyer l’applique également sur la distribution des spiritueux comme les cognacs, armagnacs, liqueurs et autres rhums agricoles qui enrichissent sa gamme de spiritueux. « La distillerie française est l’une des meilleures du monde avec, là encore, des produits de qualité. Sur les 50 distilleries avec lesquelles nous travaillons, la moitié se trouve sur le sol français. Ce sont beaucoup de distilleries familiales qui n’ont pas les moyens de couvrir le monde donc nous le faisons pour elles. »

Que l’on parle de vins ou de spiritueux, les nombreuses appellations, les savoir-faire, les terroirs demandent des connaissances spécifiques qui font de Diva Domaines & Distilleries l’un des spécialistes français dans son secteur et sur le territoire. D’ailleurs, le négociant organise chaque année le Diva Tour pour aller à la rencontre de ses clients professionnels en France.

« D’ici un an ou deux, nous étendrons le concept à l’international. En parallèle, nous avons ouvert un magasin rue de Tournon dans le sixième arrondissement de Paris qui nous sert non seulement de showroom mais où nous organisons également des masterclass pour les sommeliers et les barmen comme nous le faisons à Beaune », complète Julien Capodanno, chef de projet marketing. Pour répondre à la tendance et à ce marché ouvert à la mondialisation, Diva Domaines & Distilleries développe aussi sa présence digitale en faisant preuve d’une grande vigilance quant à la mise en marché de ses produits et de ses fournisseurs.

Tout est dans le finish

L’un des autres axes de travail du négociant repose sur sa capacité à proposer sans cesse des produits qualitatifs mais aussi originaux, empreints parfois d’une certaine unicité. « Nous vendons des produits de spécialistes qu’on ne trouve pas ailleurs avec un positionnement tarifaire intéressant », insiste Laurent Noyer. Certaines commandes relèvent parfois de l’individualisation comme lorsqu’un restaurant ou un bar fait l’acquisition d’un tonneau spécifique pour répondre à une clientèle aguerrie.

Diva Domaines & Distilleries entend aller plus loin et mixe ses portefeuilles de vins et spiritueux pour offrir des saveurs nouvelles. « Nous poussons la personnalisation au plus haut point pour nos clients en réalisant des finishs, c’est-à-dire en faisant, par exemple, vieillir un spiritueux dans un tonneau de vin de Bourgogne pour ajouter une belle signature », détaille Julien Capodanno.

Pour arriver à ce résultat, l’équipe de Diva Domaines & Distilleries part à la recherche des meilleurs produits et des meilleurs contenants pour être force de proposition. Ce mariage de deux savoir-faire éveille la curiosité des vignerons et distillateurs mais aussi des professionnels de la restauration. « Les consommateurs reviennent à des produits artisanaux, craft, qui s’inscrivent dans une certaine authenticité.

Publi-rédactionnel