Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Les Givry retrouvent leur marché

Viticulture. Après deux ans d’absence, le Marché Aux vins de Givry porté par l’Union des producteurs de Givry refait sauter les bouchons.

Après deux ans d’absence, 18 producteurs de Givry et Givry 1er cru se retrouveront les 1,2, et 3 avril à la Halle ronde de Givry pour présenter une fois encore plus d’une centaine de produits à l’occasion du 28e Marché aux vins, organisé par l’Union des producteurs de Givry, association créée en 1998. Déjà sur les tables de Henri IV qui l’appréciait tant qu’il l’avait exempté de droit d’entrée à Paris, le Givry issu du cépage Pinot Noir est produit dans une zone géographique AOC (depuis 1946) de la Côte chalonnaise qui comprend trois communes situées à une douzaine de kilomètres de Chalon-sur-Saône : Givry, Jambles et Dracy-le-Fort et regroupe 300 hectares dont 145 d’appellation Premier cru dans 38 Climats.

Autre exception, 75% de la production est mise en bouteille directement par les producteurs eux-mêmes, un chiffre largement au-dessus de la moyenne. Si le Givry a perdu de son prestige dans la première moitié du XXe siècle - avec quelques dizaines d’hectares restants - c’est aujourd’hui un vin renommé et reconnu qui pourrait se faire rare sur le marché. En 2021 comme pour le reste de la Bourgogne, les vins de Givry ont connu un millésime 2021 atteignant parfois 50% de la production habituelle.

Antoine Gavory