Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Prysmian et Soufflet Vignes signent un partenariat stratégique

Viticulture. Le leader mondial de la fabrication industrielle de câbles techniques pour l’énergie et les télécommunications a confié l’exclusivité de la distribution de sa solution antigel pour le vignoble au groupe Soufflet. Ce procédé innovant est intégralement fabriqué dans l’Yonne, sur le site de production de Paron.

L’accord a été officialisé le 30 novembre dernier à Montpellier lors du salon international Sitevi, dédié aux équipements et aux savoir-faire pour les productions viti-vinicoles, oléicoles, arboricoles et maraîchères. L’industriel italien a, en effet, choisi l’un des acteurs majeurs de la filière viticole, le groupe Soufflet Vignes, pour la distribution exclusive de Proteplan, un câble chauffant qui agit contre les effets des températures négatives sur les précieux crus.

Conçue dans le Sénonais sur le site de Paron spécialisé dans la basse tension, « cette solution durable, écologique et 100% française » se veut une réponse aux aléas météorologiques qui ont causé des ravages dans les différents vignobles, le printemps dernier par exemple. « Pour les protéger et éviter la perte de leur récolte, les vignerons ont jusqu’à présent eu recours à plusieurs techniques, comme les bougies aux pieds des vignes, l’aspersion ou encore l’hélicoptère : des systèmes particulièrement contraignants, polluants, onéreux et nécessitant plus de main d’œuvre », explique Prysmian Group.

Le Chablisien en précurseur

La technologie développée à Paron présente de nombreux avantages. À commencer par sa rapidité de mise en œuvre. « Fixé tout au long du fil de palissage, le câble est relié grâce à un système de connectique de raccordement à une armoire étanche de distribution. Le vigneron n’a plus qu’à déclencher le système lorsque les températures chutent (efficace jusqu’à -10°C) qui maintiendra au contact des baguettes, une élévation de température homogène de 15°C. »

Jusqu’ici déployée seulement sur quelques parcelles des vignobles chablisien et champenois, le système Proteplan pourrait rapidement s’étendre dans d’autres terroirs grâce à ce partenariat avec Soufflet Vignes. Et éviter ainsi des sueurs froides à bien des vignerons lors des gelées tardives.

Stéphane Bourdier