Informations régionales économiques et juridiques
93e année

3,2 millions d’euros pour rénover le temple de Montbéliard

Patrimoine. Le temple Saint-Martin de Montbéliard n’avait pas connu de rénovation depuis près de 40 ans. Alors que la communauté protestante prévoyait de lui donner un coup de peinture, la DRAC a souhaité vérifier que rien ne se dissimulait sous les couches précédentes.

DR

Construit entre 1601 et 1607 à l’initiative du prince Frédéric Ier du Wurtemberg, le temple Saint-Martin de Montbéliard demandait à être rafraichi. Classé aux monuments historiques en 1962, cette opération nécessitait l’accord de la DRAC. « Elle pensait qu’il y avait quelque chose à découvrir sous les couches de peinture. Une travée test a permis de découvrir une peinture murale d’époque » explique Christiane Becker, présidente du conseil presbytéral. Les experts ont mis à jour un décor en trompe l’œil représentant la façade extérieure. « Les protestants ornent peu leur église. Il n’y a pas de statues bibliques ou de scène particulière. Cette décoration devait leur apparaitre comme neutre. »

Un budget incomplet

Un budget de 3,2 millions d’euros a été défini pour mener à bien les travaux. À côté de l’État, la Région, le Département du Doubs, le Pays de Montbéliard Agglomération et la mairie, la mission Stéphane Bern a débloqué 500.000 euros. La communauté a également lancé une souscription auprès des particuliers, notamment des 400 familles de la communauté. « L’église du Wurtemberg en Allemagne s’est sentie concernée et nous a également aidé au financement. » Bien que les travaux aient débuté en novembre 2021 pour s’achever au deuxième semestre 2023, il manque 300.000 euros pour boucler l’enveloppe financière nécessaire. A l’avenir, la présidente de la communauté souhaite ouvrir plus largement le site cultuel aux visiteurs en y installant notamment des bornes interactives et en organisant des concerts et des conférences.

Nadège Hubert