Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Enedis et la région relèvent le défi de la transition écologique

Ecologie. Enedis et la région Bourgogne Franche-Comté renforcent leur collaboration pour relever le défi de la transition écologique sur le territoire.

Enedis et la région relèvent le défi de la transition écologique
De gauche à droite : Les vice-présidents du conseil régional Stéphanie Modde (transition écologique) et Michel Neugnot ont signé, avec Robert Poggi, directeur régional d’Enedis une convention en vue d’accélérer la transition écologique. (Crédit : Enedis)

Mardi 18 octobre, la présidente du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, était représentée par deux de ses vice-présidents, Michel Neugnot et Stéphanie Modde (en charge de la transition écologique) pour signer avec le directeur régional d’Enedis Robert Poggi une convention régissant leur relation pour accélérer la transition écologique. La présidente de la région en avait fait un objectif prioritaire de son plan de mandat, la transition énergétique et écologique passe notamment par les transports et la mobilité, mais aussi par le développement économique et l’aménagement du territoire, ou encore par la formation. « La région se mobilise pour lutter contre le changement climatique et ambitionne de devenir une région à énergie positive dans moins de 30 ans », témoigne la collectivité dans un communiqué.

Six objectifs pour le territoire

Ainsi signée, la convention de partenariat entre le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité et l’institution régionale a pour vocation d’unir les forces et de développer en communs plusieurs axes de travail, moteurs et accélérateurs de la transition écologique, ainsi que des dynamiques territoriales attachées. Six objectifs ont d’ailleurs été mis en avant par Enedis et la région : contribuer activement à déployer et à évaluer les actions d’efficacité énergétique sur le territoire régional, accompagner le développement des énergies renouvelables, accompagner la mobilité électrique routière pour les transports de personnes, développer la prise en compte de la transition écologique, développer le recours à l’apprentissage et enfin accompagner le développement de la flotte électrique de la région, tant en matière de voitures que de vélos.

Antonin Tabard