Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Faciliter l’accès aux marchés publics des producteurs locaux

Agriculture. Du 30 mai au 3 juin, le département de Saône-et-Loire met en avant la plateforme Agrilocal, une plateforme d’accès aux marchés publics qui dresse un premier bilan positif.

Faciliter l'accès aux marchés publics des producteurs locaux
La plateforme Agrilocal71 a surtout facilité l’accès pour les petits producteurs aux marchés publics (© Pixabay)

Volailles de Bresse, fromages du Charolais ou du Mâconnais, les collégiens de Saône-et-Loire mangent local. C’est le fruit de l’adhésion du département en 2017 à la plateforme Agrilocal qui facilite le recours aux circuits courts. Dans le cadre du plan environnement départemental 2020-2030 ou en lien avec les AOP, le conseil départemental joue le pédagogue auprès des jeunes et des établissements scolaires équipés d’une cuisine. Mais au-delà d’une démarche vertueuse, en cinq ans, la plateforme Agrilocal71 a surtout facilité l’accès pour les petits producteurs aux marchés publics en facilitant les démarches.

Un premier bilan positif

Avec 100% des collèges - 16.000 repas- adhérents à la démarches, et autres établissements publics (maisons de retraite notamment), ce sont 186 fournisseurs (2022) qui ont réalisé une croissance hors norme : de 84.000 euros (2019) à 392.000 euros en 2021 et déjà 197.000 euros réalisés sur les cinq premiers mois de l’année 2022. Et pour soutenir cet essor des circuits courts, du 30 mai au 3 juin se déroule la semaine agri locale qui, outre d’encourager les producteurs locaux leur permet de s’inscrire en ligne.

Du côté des collégiens, un quiz en ligne est proposé jusqu’au 10 juin avec, à la clef, de nombreux lots. Et ce n’est pas fini puisque Frédéric Brochot, vice-président du Département de Saône-et-Loire chargé de l’agriculture, de la viticulture, de l’alimentation et des fonds européens a été reconduit dans ses fonctions de membre du Bureau national Agrilocal.

Antoine Gavory