Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Fin de travaux pour les écuries du château de Chaumont-Laguiche

La Mission Patrimoine portée par Stéphane Bern et soutenue par la Fondation du patrimoine vient d’annoncer la fin des travaux de restauration des écuries du château de Chaumont-Laguiche, en Saône-et-Loire, propriété de Madame de Laguiche.

Ecuries du château de Chaumont-Laguiche. RL & Associés

Les écuries du château de Chaumont-Laguiche peuvent désormais accueillir diverses manifestations. Ce site avait été retenu par la Mission Patrimoine en 2018 comme projet de maillage du département de Saône-et-Loire, et avait bénéficié à ce titre d’une aide de 34.000 euros.

L’inauguration des écuries restaurées aura lieu samedi 4 septembre à 17 heures

À cette occasion, Vincent Allard, responsable d’agence Française des jeux pour le réseau Bourgogne, et Jean-Christophe Bonnard, délégué régional Bourgogne Franche-Comté de la Fondation du patrimoine, remettront à Madame de Laguiche une plaque mentionnant l’aide de la Mission Patrimoine.

La Fondation du patrimoine soutient aussi ce projet par le biais d’une collecte de dons qui a déjà apporté plus de 27.000 EUROS et qui est toujours en cours. Pour faire un don

La DRAC, la région Bourgogne-Franche-Comté et le département de Saône-et-Loire ont également participé au financement des travaux de restauration.

Des œuvres de Marine Oussedik, peintre et sculptrice équestre de renommée internationale, seront exposées dans les écuries. Un beau livre sur l’histoire des écuries et leur restauration, illustré par l’artiste, sera également présenté au public.

À PROPOS DES ÉCURIES DU CHÂTEAU DE CHAUMONT-LAGUICHE

Il s’agit de l’une des plus grandes écuries privées d’Ancien Régime en France (60x15m sur trois niveaux). Le domaine appartient à la même famille depuis six siècles. Les écuries ont été bâties entre 1648 et 1652, en pleine Fronde, par Henriette de Laguiche, filleule d’Henri IV, pour la garde princière de son époux. Louis Emmanuel de Valois, petit-fils du roi Charles IX, duc d’Angoulême, gouverneur de Provence et colonel général de la cavalerie légère avait en effet une garde personnelle très importante.

Ecuries du château de Chaumont-Laguiche. RL & Associés

Nicolas-François Blondel, architecte de Louis XIV, revendique en être l’auteur. Les façades richement ornées de ce palais équestre, rythmées par deux escaliers monumentaux, comportent de nombreux blasons toujours présents malgré la Révolution. L’agencement intérieur, inspiré d’un ingénieux projet de Léonard de Vinci, en fait les plus italiennes des écuries françaises.

En 2016, l’édifice menaçant de s’effondrer, des travaux d’urgence ont été réalisés : sanglage de la charpente, étaiement des baies et de la structure du plancher des combles. La consolidation définitive des charpentes a été réalisée en 2017. Deux grands planchers du grenier s’étant déjà effondrés quelques années auparavant, ces premiers travaux ont permis de sauver ce bâtiment exceptionnel d’une ruine imminente. En 2018, la restauration des escaliers a permis d’améliorer l’écoulement des eaux pluviales qui ne s’infiltrent désormais plus à l’intérieur des écuries.

Les travaux de réfection de la façade des écuries du château de Chaumont-Laguiche. RL & Associés

Les travaux soutenus par le Loto du patrimoine ont permis la restauration des façades, dont les joints évidés laissaient une grande quantité d’eau s’infiltrer dans le bâtiment : la végétation s’enracinait dans les joints dégarnis et écartait les pierres les unes des autres. Les maçonneries étaient en partie vidées de leur mortier et les murs perdaient leur cohésion. Un regarnissage des maçonneries par coulinage de mortier de chaux a été nécessaire pour consolider les murs et un enduit léger a été appliqué pour protéger les pierres. Enfin, l’ensemble des huisseries défectueuses ont été restaurées ou remplacées pour assurer la mise hors d’eau du bâtiment.

Créée en 2018, l’Association des Amis des Ecuries de Chaumont en Charolais, regroupant 140 adhérents, organise des évènements culturels, éducatifs, scientifiques et sportifs qui peuvent désormais être accueillis dans les écuries : concerts de musique baroques, défilés de voitures à cheval, conférence sur l’art équestre, etc. Les écuries peuvent aussi être louées pour des réceptions directement auprès du château et domaine de Chaumont-Laguiche.

Rédaction JdP