Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Joigny va se doter d’une maison de l’habitat

Urbanisme. Ce guichet unique doit ouvrir au début de l’année prochaine sur le quai du Premier-Dragons, dans la continuité de l’hôtel de ville. S’inscrivant dans le cadre du dispositif de renouvellement urbain, il vise à accompagner les propriétaires dans leur recherche de financements pour leurs travaux.

Lors d’un projet de rénovation, les procédures de demandes de financement s’avèrent bien souvent être un véritable casse-tête pour les propriétaires. Entre celles attribuées par les différentes collectivités territoriales - commune, intercommunalité, conseil départemental ou régional - et celles relevant de l’État à travers, notamment, l’Agence nationale de l’habitat (Anah), il est parfois difficile de s’y retrouver.

La ville de Joigny a fait de la réhabilitation de son centre historique l’un de ses axes majeurs du dispositif gouvernemental « Petites villes de demain » en s’appuyant sur les financements spécifiques de l’OPAH-RU (Opération programmée d’amélioration de l’habitat - Renouvellement urbain). Afin d’accélérer ce processus et d’accompagner les propriétaires dans leur recherche d’optimisation des financements, les élus ont décidé de créer la Maison de l’habitat du Jovinien qui devrait ouvrir ses portes l’an prochain.

Objectif : 165 logements subventionnés en 2022

Piloté par la communauté de communes du Jovinien (CCJ), ce guichet unique délivrera des informations, des conseils et des expertises techniques aux propriétaires qui souhaitent conduire des travaux de rénovation, sur l’ensemble du territoire. Un diagnostic gratuit - financé par le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et l’intercommunalité jovienne - pourra les orienter sur les améliorations à apporter en matière d’isolation ou de consommation d’énergie, par exemple.

Des permanences dans les autres communes, comme Saint-Julien-du-Sault ou Bussy-en-Othe, devraient être déployées progressivement. D’après les estimations dévoilées par la CCJ, près de trois millions d’euros pourraient être mobilisés, l’an prochain, dans des travaux de rénovation dont 1,9 million d’euros d’investissements privés. Soit 165 logements concernés.

Stéphane Bourdier