Informations régionales économiques et juridiques
92e année

L’aérodrome de Besançon - La Vèze rénove sa station

Aéronautique. Samedi 6 novembre, le Syndicat mixte de l’aérodrome de Besançon - La Vèze a inauguré sa station d’avitaillement entièrement rénovée. Des travaux qui permettront à l’aérodrome qui a observé plus de 12.000 décollages et atterrissages de développer son activité.

En 2020, l’aérodrome de Besançon - La Vèze a vu plus de 12.000 décollages et atterrissages. DR

La station d’avitaillement de l’aérodrome de Besançon-La Vèze, qui permet l’approvisionnement en carburant des aéronefs, a été inaugurée samedi 6 novembre par le Syndicat mixte de l’aérodrome, en présence de son président, Jean-Paul Michaud. Elle a fait l’objet d’une complète rénovation. Les travaux avaient un triple objectif :

  • Améliorer l’avitaillement des avions fréquentant l’aérodrome : la rénovation des distributeurs de chaque type de carburant (JETA1 et AVGAS) permet aux usagers d’effectuer un plein 24 heures sur 24 sans intervention des agents de l’aérodrome. Cela constitue un service supplémentaire, d’autant que le débit de chacun des distributeurs a été augmenté.
  • Digitaliser la distribution, le paiement, la gestion des factures des usagers ainsi que le comptage des volumes distribués grâce à un matériel moderne et performant fonctionnant avec la fibre optique.
  • Sécuriser le périmètre de protection des captages d’eau de l’agglomération de Besançon. La mise aux normes du dépotage et des moyens de lutte contre la pollution garantit contre tout incident de pollution accidentelle.

Les travaux de génie civil, permettant l’implantation de la fibre optique au sein de la zone d’avitaillement, ont été effectués par l’entreprise Bonnefoy. La société Petrogest a réalisé la rénovation de la station, sa digitalisation et la mise aux normes du dépotage. Le coût de cet aménagement s’établit à 85.000 euros. Somme pour laquelle le syndicat mixte de Besançon – La Vèze a obtenu une subvention du Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT) d’un montant de 60.158 euros.

Rédaction JdP