Informations régionales économiques et juridiques
93e année

L’avenir du site PSA Sud en question

Collectivités. Au titre du développement économique, le conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) a approuvé, jeudi 20 janvier 2022, le principe et les conditions d’acquisition des emprises dites « PSA Sud » entre Sochaux et Montbéliard. Le site de 42 hectares va connaitre une reconversion pour accueillir de nouvelles activités économiques industrielles et artisanales.

Charles Demouge, président de Pays de Montbéliard Agglomération et Didier Klein, PDG de la SEM Pays de Montbéliard Immobilier d’Entreprise, ont évoqué l’avenir du site PSA Sud Pays de Montbéliard Agglomération

Stellantis, anciennement PSA, s’est engagé depuis plusieurs années dans une démarche visant à rendre son site de production plus performant en réduisant notamment ses bâtiments. Après avoir déjà cédé 26 hectares à Pays de Montbéliard Agglomération en 2015, 42 nouveaux hectares ont été libérés.

La collectivité, au titre de sa compétence sur le développement économique, s’empare du devenir de cette zone pour répondre aux enjeux de maintien de l’emploi. Entouré de l’État, la région et la Banque des Territoires, PMA travaille à l’évolution du site depuis 2019 et a négocié avec l’entreprise Stellantis qui devrait faciliter l’implantation d’entreprises sur le secteur.

Un total de 38.2 millions d’euros

Le bilan prévisionnel de cette opération s’élève à 38,2 millions d’euros dont 21,8 millions d’euros de recettes de cession et de subventions attendues. L’État, par la voix du préfet du Doubs, a annoncé une participation de quatre millions d’euros entre 2022 et 2024 tandis que la région Bourgogne-Franche-Comté participerait au titre de l’innovation à hauteur de 7,1 millions d’euros. De son côté, Pays de Montbéliard Agglomération va participer à l’opération de rachat du site à hauteur de 16,4 millions d’euros, lissés sur 15 ans. La collectivité choisira en parallèle un aménageur industriel pour acquérir l’ensemble des 42 hectares.

Entre Montbéliard et Sochaux, le site PSA Sud va connaitre une profonde reconversion. Pays de Montbéliard Agglomération

La SPL Territoire 25 dont PMA détient 26,12 % du capital figure en bonne place dans les réflexions. Un projet d’aménagement en trois séquences a d’ores et déjà été envisagé pour le site industriel. Pour l’heure, la question des réseaux (eaux pluviales, eau potable, gaz, haute tension, air comprimé…) a fait l’objet d’une étude afin d’être déconnectés du site de production initial du constructeur pour que de nouveaux réseaux soient réalisés sous les futures voies publiques afin de rendre les 42 hectares indépendants du site Stellantis.

Nadège Hubert