Informations régionales économiques et juridiques
93e année

L’État s’investit massivement à Planoise

Investissement. Avec la signature fin 2021, d’une convention relative à la dotation Politique de la ville avec Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon, l’État réaffirme son implication dans la reconstruction du quartier prioritaire de Planoise.

Jean-François Colombet, préfet du Doubs, Anne Vignot, président de Grand Besançon Métropole et maire de la ville et son premier vice-président Gabriel Baulieu. JDP

Selon les propos de l’édile, Anne Vignot, le financement de l’État pour reconstruire le quartier prioritaire de Planoise dans une optique d’éco-quartier est exceptionnelle. Chiffrée à 1,8 million d’euros, cette enveloppe, dont une partie est fléchée en fonctionnement via l’accord de subventions à des associations qui font vivre le quartier, comme Vital’été, s’inscrit dans le cadre d’une convention signée entre Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole et maire de la ville, son premier vice-président Gabriel Baulieu et Jean-François Colombet, préfet du Doubs.

Un budget prévisionnel de 5,7 millions d’euros pour les projets de la ville

À travers cette convention, l’État s’engage à subventionner une sélection de projets présentés par les bénéficiaires de la dotation politique de la ville pour 2021. Au total, 11 opérations d’investissements et de fonctionnement s’étalant sur la période 2021-2025 ont été identifiées pour un budget prévisionnel de plus de 5,7 millions d’euros. Entre autres exemples, on peut citer la rénovation énergétique de l’école Boulloche et l’extension du complexe sportif Diderot ou encore la lutte contre la fracture numérique dans les écoles. Si c’est la première fois que la ville et sa communauté urbaine ont l’opportunité de se porter candidates à cette dotation spécifique, ce n’est en revanche pas un coût d’essai pour l’État, dans son accompagnement à la mutation de ce quartier.

« L’État ne définie pas l’action, il la rend possible. Cette signature est en cohérence avec le contrat de relance et de transition écologique signé avec Besançon début 2021. Elle s’inscrit également dans la convention Paqte qui a vu pour Planoise la signature d’une cinquantaine de partenariat avec des entreprises prêtes à promouvoir l’insertion professionnelle par l’alternance des jeunes qui habitent ce quartier populaire. Nous avons également fait d’importants efforts en matière de sécurité et de lutte contre les trafics de stupéfiants, notamment via un renforcement des effectifs de la police nationale. Les choses progressent, nous ne sommes pas encore arrivés au niveau attendu, mais nous sommes sur le chemin et cette dernière signature est un pas de plus dans le bon sens », a confié le préfet du Doubs.

Frédéric Chevalier