Informations régionales économiques et juridiques
93e année

L’Yonne va se doter d’un nouveau foyer de l’enfance

Social. Élevé sur le site de l’ancien laboratoire départemental d’analyses, le bâtiment d’une capacité de 40 places devrait ouvrir ses portes dans trois ans. L’opération de démolition-construction est estimée à 9,3 millions d’euros par le conseil départemental de l’Yonne.

(Crédit : pvproductions).

Vétuste, inadapté et énergivore, le foyer départemental de l’enfance, construit dans les années 1970 boulevard Gouraud à Auxerre, ne répond plus aux exigences actuelles. L’an dernier, le conseil départemental de l’Yonne a décidé de lancer la construction d’un nouveau bâtiment, avenue du 4e Régiment d’infanterie, à la place de l’ancien Institut départemental d’environnement et d’analyses (Idea), fermé il y a quelques années. Après avoir lancé la consultation d’architectes, la collectivité territoriale icaunaise doit signer le marché de maîtrise d’œuvre dans les tout prochains jours.


> LIRE AUSSI : L’ESS au secours des territoires ruraux


Raccordé au réseau de chaleur urbain, le futur établissement sera exemplaire en matière de performance énergétique. « D’une capacité de 40 places, le nouveau foyer départemental de l’enfance s’étendra sur 2.200 mètres-carrés de bâtiments et 8.000 mètres-carrés de terrain. Les constructions, à un étage et accessibles aux personnes à mobilité réduite, présenteront une structure béton et un habillage en bois », détaille le conseil départemental. En fonction des catégories d’âge, quatre pôles distincts vont être aménagés ainsi qu’un espace consacré à l’accueil des familles.

Dès septembre, les études vont débuter pour une durée de 15 mois quant à la phase de démolition-construction, elle devrait s’étendre sur les années 2024 et 2025. « Le projet est estimé à six millions d’euros hors taxe pour les travaux, 9,3 millions d’euros TTC pour l’ensemble de l’opération. » Les structures actuellement abritées dans les locaux de l’ex-laboratoire d’analyses - l’agence technique départementale, le comité départemental olympique et sportif et les comités sportifs - intégreront, l’an prochain, l’ancien bâtiment D du collège Denfert-Rochereau.

Stéphane Bourdier