Informations régionales économiques et juridiques
93e année

La Bresse aura-t-elle son parc ?

Environnement. Avec la moitié des élus et acteurs locaux favorables à la création d’un Parc Naturel Régional, l’avenir de ce qui serait le troisième PNR de Bourgogne Franche-Comté sera décidé le 31 janvier.

Cécile Untermeier

L’étude d’opportunité réalisée par le cabinet Consortium Consultants auprès de 240 élus, habitants, représentants économiques et associatifs n’aura pas permis de trancher : 49% c’est la part d’entre eux qui jugent opportune la création d’un Parc naturel régional de Bresse, porté par un syndicat mixte, pour soutenir le développement économique et valoriser le patrimoine naturel et local.

À contrario, 18% redoutent qu’avec cette création, de nouvelles règlementations, notamment en matière d’agriculture, ne viennent perturber les habitudes. Pourtant, comme l’avait rappelé la députée Cécile Untermaier sur son site internet, pour le Parc Naturel Régional, au contraire d’un Parc National : « Les orientations et les mesures sont contenues dans une charte élaborée en commun, de nature conventionnelle, donc, le contraire d’une réglementation. Et, dans ce processus, les agriculteurs ont évidemment toute leur place ».

Jusqu’à 194 communes incluses

Si le Pays de la Bresse Bourguignonne compte 88 communes sur 1.420 kilomètres carrés, 64.000 habitants et trois AOP ( Le poulet, le Comté et la crème et le beurre), le futur PNR pourrait s’étendre bien au-delà de ses frontières, des communes de la Bresse du Jura et de la Bresse de l’Ain se montrant réceptives. De son côté, l’étude montre que le futur PNR de la Bresse pourrait compter jusqu’à 194 communes et bénéficier d’un territoire de richesses naturelles estimées par un paysagiste mandaté par Consortium Consultants.

Si le Pays s’était prononcé par 27 voix sur 34 en faveur de ce PNR et que Cécile Untermaier estime « envisageable pour 2025 », il appartiendra désormais aux élus bressans de se prononcer lors de la prochaine réunion du Syndicat Mixte le 31 janvier pour lancer - ou non - l’étude de faisabilité. S’il est acté, le PNR de Bresse serait le troisième PNR en région Bourgogne Franche Comté après ceux du Haut-Jura et du Morvan sur les 53 que compte la France.

Antoine Gavory