Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Le contournement sud de Sens bientôt opérationnel

Aménagement. Le raccordement de la RD 1060, à la RD 72 depuis le carrefour giratoire de Gron et à la RD 660 à l’ouest de Subligny, est en voie d’achèvement mettant un terme à plus de dix ans de travaux.

Le contournement sud de Sens bientôt opérationnel
(Crédit : JDP)

Tandis que les premières opérations de déboisement ont débuté afin de libérer les emprises foncières et de lancer les travaux de contournement sud d’Auxerre, un autre chantier au long cours touche, quant à lui, à sa fin. Lancée en 2012 sous maîtrise d’ouvrage du conseil départemental de l’Yonne, la réalisation des 7,2 kilomètres de chaussée de la déviation sud de l’agglomération sénonaise se termine. Connectant la RD 72 à hauteur de Gron à la RD 660 à la sortie 2 de l’autoroute A 19, ce tronçon de la RD 1060 a pour objectif de désengorger la zone d’activités du port multimodal et de sécuriser les communes de Gron, de Subligny et de Paron.

« Reste aujourd’hui à achever la réfection du giratoire de Gron et à mettre en place la signalisation - marquage au sol, panneaux (notamment modifiant la circulation pour les camions venant de l’échangeur de l’A19 et qui passeront dorénavant par la déviation) – et les glissières métalliques. Les aménagements paysagers seront réalisés par la Maison familiale rurale (MFR) de Gron », précise le conseil départemental qui prévoit une ouverture à la circulation routière à la fin de l’année.

Une première phase achevée il y a 20 ans

Estimée à 29,9 millions d’euros, l’enveloppe budgétaire a bénéficié du soutien de l’État, à hauteur de huit millions d’euros, ainsi que du financement croisé du conseil départemental de l’Yonne, du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et de la communauté d’agglomération du Grand Sénonais. Cet investissement conséquent inclut, notamment, la construction de cinq ouvrages d’art, dont un passage pour faciliter la circulation de la petite et moyenne faune. La première phase de contournement, d’une distance de 2,7 kilomètres, reliant la RD 606 à la RD 7, a été effectuée sous maîtrise d’ouvrage de l’État et mise en circulation dès 2002. L’ouverture de la déviation sud devrait intervenir, quant à elle, près de 30 ans après la déclaration d’utilité publique du projet.

Stéphane Bourdier