Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Le Doubs Horloger devient le quatrième parc naturel régional de Bourgogne Franche-Comté

Environnement. En septembre dernier, le Premier Ministre, Jean Castex, a signé le décret de classement du parc naturel régional (PNR) du Doubs Horloger. Ce territoire frontalier avec la Suisse devient alors le quatrième PNR de la région.

Après le parc naturel régional (PNR) du Morvan, créé en 1970, celui du Haut-Jura (en 1986) et celui des Ballons des Vosges (en 1989), la Bourgogne Franche-Comté compte désormais quatre parcs naturels régionaux. Le 4 septembre dernier, Jean Castex a en effet signé le décret de classement du PNR du Doubs Horloger faisait suite au vote de l’assemblée régionale du 16 novembre 2020. Pour ce territoire situé à l’est du département du Doubs à la frontière suisse, cette publication au Journal Officiel a conclu un processus exigeant d’études, de concertation et de préfiguration entamé en 2007.

Pour, Denis Leroux, président du Pays Horloger qui a porté la création du Parc, cette signature marque le début d’une nouvelle ère : « c’est la mise en œuvre d’un projet de territoire durable qui va permettre d’améliorer la préservation des patrimoines naturels, paysagers, architecturaux et culturels mis sous pression par un important développement démographique lié à la proximité de la frontière suisse et par des signes très concrets du changement climatique qui ont des répercussions sur la ressource en eau et la santé des forêts ».

Un projet de territoire de « haute valeur »

Formalisé dans la charte du PNR, ce projet a été co-construit par les élus et les acteurs socio-professionnels. Avec comme fil rouge la « haute valeur », le projet se décline en quatre axes : le renforcement de la haute valeur environnementale du Doubs Horloger, le renouvellement de la dynamique du territoire pour une haute qualité du cadre de vie, le développement d’une économie durable pour un territoire à haute valeur ajoutée et enfin, la fédération des acteurs pour une haute valeur territoriale.

Une vaste superficie

D’une superficie de 103.918 hectares, le PNR du Doubs Horloger comprend les vallées du Dessoubre et du Doubs ainsi que les plateaux situés au nord-est du massif jurassien. La charte du PNR a été adoptée pour une durée de 15 ans renouvelable, par 94 communes regroupant 59.159 habitants. Les communes les plus peuplées du Parc sont, par ordre décroissant, Morteau (6.894 habitants), Maîche (4.276), Charquement (2.680), Le Russey (2.375), Orchamps-Vennes (2.124), Damprichard (1.879) et Pierrefontaine-les-Varans (1.408). Le siège du PNR du Doubs Horloger est établi dans le village des Fontenelles.

Valoriser les atouts

À travers ce label Parc naturel régional, le Doubs Horloger pourra notamment valoriser ses atouts dont la richesse de la biodiversité avec des espèces phares comme le faucon pèlerin ou encore le lynx boréal, ses sites renommés comme le Saut du Doubs ou le cirque de Consolation, son terroir agricole, berceau de la vache montbéliarde et du cheval de trait comtois, ses tourbières d’altitudes et ses milieux karstiques, les fermes comtoises et leur tuyé traditionnel…

L’horlogerie, activité emblématique du territoire dont les savoir-faire ont été inscrits au patrimoine immatériel de l’humanité par l’Unesco en décembre 2020 fait également partie des richesses à mettre en avant par le biais de cette labellisation.

Militine Guinet