Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Mâcon : le couvent de la Visitation bientôt transformé en logements

Logement. Situé au cœur de la ville de Mâcon (Saône-et-Loire), le couvent de la Visitation doit accueillir 53 logements en décembre 2022 à l’issue d’un chantier entamé en février dernier.

À l’origine, le bâtiment était le château comtal avant d’accueillir, en 1633, l’ordre féminin contemplatif de la Visitation. En 1995, au moment du départ de la communauté féminine de la Visitation de Mâcon vers Moulins, le couvent a été racheté par le Département de Saône-et-Loire avant d’être abandonné pendant plusieurs années avant 2020, année de sa renaissance.

Le chantier de réhabilitation de l’édifice emblématique de Mâcon qui prévoit la création de 53 logements allant du studio au T4 a démarré en début d’année. Lancés par la société Elit Invest et la Sema 71 qui pilotent conjointement ce projet, les travaux doivent s’achever en décembre 2022.

La première phase du chantier consistait en la démolition des extensions construites dans les années 1960 et qui n’avaient pas d’intérêt patrimonial.
Les travaux de réfection de la toiture sont quant à eux en cours et vont se poursuivre jusqu’au mois d’octobre.
Par la suite, le chantier enchaînera avec le second œuvre (électricité, plomberie, plâtrerie...). Pour l’instant, le chantier se déroule selon le calendrier établi. La livraison des logements devrait donc se faire dans les temps.

Le Couvent de la Visitation entame sa transformation. Couvent de la Visitation, Mâcon

L’objectif de cette réhabilitation est de conserver les proportions, gabarits et éléments historiques (dont les vestiges romains tels que le mur d’enceinte et la Tour) tout en modernisant le patrimoine existant, fait savoir la ville de Mâcon.

La création de places de parking

Enfin, ce projet de remise en état du bâtiment d’habitation d’une superficie de 2.960 mètres carrés prévoit également le réaménagement des espaces verts et la création de places de stationnement. Le projet intègre également la restitution de l’ancienne chapelle et la création et restitution du parvis de la chapelle afin de "rendre un espace culturel aux mâconnais".

Militine Guinet