Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Neuf millions d’euros pour l’ESS régionale en 2022

Économie. Le jeudi 20 janvier se tenait la Conférence régionale de l’économie sociale et solidaire (ESS). Entièrement organisée en format dématérialisé, cette conférence a réuni près de 300 acteurs du secteur pour échanger sur le thème de l’économie de proximité.

DR

Programmée tous les deux ans, la conférence de l’ESS réunit élus et acteurs de l’économie sociale et solidaire afin de débattre sur un thème d’actualité. Cette année, c’est le développement de l’économie de proximité qui était au coeur des échanges. Un thème central quand on sait que près de 80 % des emplois régionaux relèvent de l’économie de proximité et 94% des établissements de l’ESS. C’est tout d’abord en vidéo en direct que s’est déroulée la matinée. Les co-organisateurs de la conférence représentants de la région, de l’État, de la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (CRESS) et de la Banque des territoires ont présenté leurs actions en faveur du développement de l’économie de proximité.

« Il y a un lien très fort, une corrélation entre les territoires les plus fragiles et le poids de l’ESS dans ces territoires, parce que l’ESS vient souvent pallier la carence de l’initiative privée lucrative »

Marie-Guite Dufay, présidente de région, a ainsi mis l’accent sur le dispositif « Générateur BFC ». « Cette démarche permet de rassembler des acteurs très différents au service de besoins exprimés par les territoires. À partir de ce recueil de besoins, les uns les autres conjuguent leurs compétences, leurs talents pour faire émerger des entreprises. Ce générateur est déjà actif sur 26 territoires de la région et nous allons pousser les feux sur ce dispositif ». François Baulard de la Cress, suivi de Joseph Compérat, chargé d’études au service prospective de la région, ont présenté un état des lieux du secteur de l’économie sociale et solidaire et de l’économie de proximité en Bourgogne Franche-Comté. L’après-midi, les participants ont travaillé en ateliers autour de thématiques telles que le consommer local, le défi du vieillissement de la population, la place de l’ESS dans la transition énergétique ou encore dans la transition numérique. Des contributions ont été minutieusement prises en notes.

Structurer la politique économique régionale

En effet, la conférence de l’ESS répondait cette année à un enjeu supplémentaire. Les échanges de la journée ont contribué à enrichir la rédaction du schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation de la région. Ce SRDEII structurera la politique économique régionale pour la période 2022 à 2028. « Il y a un lien très fort, une corrélation entre les territoires les plus fragiles et le poids de l’ESS dans ces territoires, parce que l’ESS vient souvent pallier la carence de l’initiative privée lucrative, et souvent pour se confronter aux grands enjeux de la Bourgogne Franche-Comté que sont le vieillissement de la population, les usages du numérique ou tout simplement la vie sociale. Nous attendons donc beaucoup des contributions de tous ces acteurs dans la rédaction de notre schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation », a notamment confié Nicolas Soret, vice-président en charge des finances, du développement économique, de l’économie sociale et solidaire et de l’emploi.

Rédaction JdP