Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Plus de 2.500 emplois créés ou sauvegardés en 2021

Attractivité. En 2021, la Bourgogne Franche-Comté - sixième région française en termes d’investissements étrangers - a accueilli 117 projets créateurs d’emplois, permettant la création ou la sauvegarde de 2.548 emplois.

Business France a publié, dernièrement, le bilan des investissements internationaux en France, et la Bourgogne Franche-Comté n’est pas en reste puisque l’année 2021 a été synonyme de reprise économique. En effet, avec 117 projets d’entreprises étrangères et une hausse de 29 % par rapport à 2020, la région conforte sa sixième place et confirme son attractivité.

Elle est même «  à la troisième place au niveau des projets dans la production, observe avec enthousiasme la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay. Ces projets ont permis la création ou le maintien de 2.548 emplois. Accessibilité, qualité de vie, proximité des grandes métropoles européennes, autant d’atouts qui font que notre région est propice pour le développement d’activités économiques. Nous disposons également d’une main d’œuvre qualifiée et d’une capacité d’innovation reconnue internationalement sur les filières stratégiques d’avenir. Nous sommes aux côtés des entreprises pour les accompagner dans leur réussite  ».

Renforcer l’attractivité de la région

Parmi les secteurs les plus porteurs, l’automobile occupe une place centrale dans les investissements régionaux et est le premier secteur d’accueil des emplois. La région accueille notamment 14 % du total des investissements étrangers dans la construction automobile et les équipements.
Fidèle à sa vocation de région d’excellence industrielle, la région voit les activités de production concerner près d’un projet sur deux, ainsi que 44 % des emplois recensés.

Enfin, deux investissements sur trois sont des extensions de sites existants. «  Nous travaillons au plus près des entreprises et des territoires de la région pour leur apporter un accompagnement sur-mesure. Année après année, la Bourgogne Franche-Comté se positionne comme une destination propice au développement de projets d’entreprises étrangères. Tous ensemble, nous souhaitons contribuer à l’attractivité de notre région  », souligne Jean-Claude Lagrange, président de l’Agence économique régionale (AER BFC).

Côté investissements, L’Allemagne est le premier pays investisseur en région (26 % des projets accueillis en 2021), suivi par la Belgique (15 %), les États-Unis (14 %), les Pays-Bas (6 %) et le Royaume-Uni (4 %).

Antonin Tabard