Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Quinze nouveaux projets de recyclage de friches en région

Relance. Suite au second appel à projets national en faveur du recyclage des friches et du foncier artificialisé, dans le cadre du plan France relance, 15 projets ont été retenus en région.

DANIER COUTELIER

Complexité et coût élevé des actions de reconversion à mener, problèmes de pollution… la reconversion de bâtiments ou emprises foncières libérés suite à la fermeture d’un site constituent un enjeu fort d’aménagement. Face à cette situation, le gouvernement a créé un fonds de recyclage des friches et du foncier artificialisé. L’enveloppe dédiée à ce fonds s’élevait initialement à 300 millions d’euros et a été revalorisée à 650 millions d’euros au total grâce un abondement complémentaire annoncé par le Premier ministre le 17 mai dernier. En Bourgogne Franche-Comté, le second appel à projet s’est déroulé du 15 juillet au 19 septembre. Sur 38 dossiers déposés, 15 projets ont été retenus pour un montant de 11.896.394 euros de subventions.

Une enveloppe de 22,8 millions d’euros

La totalité des dossiers permettront de créer soit des logements soit des activités économiques, soit les deux à la fois, et un tiers des dossiers comporte également de la création d’équipements publics. C’est au total en 2021 une enveloppe de 22,8 millions d’euros qui a été mobilisée en Bourgogne Franche-Comté sur le recyclage foncier des friches. Répartis sur tous les départements de la région, les projets des 15 lauréats permettront de requalifier près de 31,55 hectares de friches et de produire 45.984 mètres carrés de logements dont 23,4 % de logements sociaux, 37.597 mètres carrés de surfaces dédiées à des activités économiques et 13.057 mètres carrés d’équipements publics.

Plus de 73 % de ces projets sont inscrits dans les dispositifs Petites villes de demain ou Action coeur de ville, et près de 87 % sont inscrits dans au moins un dispositif contractuel avec l’État (Petites villes de demain, Action coeur de ville, mais aussi opération de revitalisation du territoire, projet partenarial d’aménagement, territoires d’industrie...). Le fonds friches a bien sûr vocation à accompagner des projets de qualité et ce sont ainsi près de 47 % des projets lauréats qui font preuve d’une grande ambition environnementale et font l’objet de labels ou autres certifications en ce sens.

Antonin Tabard