Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Ségur de la santé : L’Yonne touche le pactole

Santé. En déplacement la semaine dernière à Sens, le secrétaire d’État icaunais, Jean-Baptiste Lemoyne, a détaillé la répartition des 120 millions d’euros consacrés aux services hospitaliers et médico-sociaux du département dans le cadre du Ségur de la santé.

Il revient rarement sur ses terres sans de bonnes nouvelles. Le secrétaire d’État chargé du Tourisme et de la Francophonie, Jean-Baptiste Lemoyne, était en visite dans la sous-préfecture de l’Yonne, mardi 19 octobre, pour présenter les arbitrages financiers du Gouvernement liés au Ségur de la santé. « Le temps est venu de donner les moyens d’œuvrer pour tous les personnels, dans les meilleures conditions. Le Premier Ministre a veillé à ce que l’Yonne puisse rattraper un certain nombre de retards accumulés », a déclaré l’ancien sénateur icaunais.

Sur les 830 millions d’euros d’investissement consacrés lors des 10 prochaines années aux établissements sanitaires et médico-sociaux de Bourgogne-Franche-Comté, 120 millions d’euros ont été fléchés à destination des structures du département. Une annonce qui a agréablement surpris, même les plus sceptiques.

Le nord en pôle

Les trois établissements du groupement hospitalier nord Yonne sont les principaux bénéficiaires de la ventilation des crédits. En cours de rénovation, l’hôpital de Sens va recevoir 31 millions d’euros pour la concrétisation du pôle mère-enfant. Celui de Joigny va disposer d’une enveloppe de 29 millions d’euros dans un projet de reconstruction ou de réhabilitation qui reste à préciser. Quant au centre hospitalier de Villeneuve-sur-Yonne, près de 250.000 euros vont être instillés dans son budget au titre de le « restauration financière ».

À l’inventaire, l’hôpital d’Auxerre n’a pas été oublié puisque 15 millions d’euros vont être dédiés au « déménagement du service de soins de suite et de réadaptation, la modernisation de l’offre de soins en réanimation et des regroupements au sein de la structure ». Avallon devrait voir sortir de terre son futur centre hospitalier dans les prochaines années puisque 26 millions d’euros sont consacrés à sa construction. Le secteur médico-social s’est vu attribuer, par ailleurs, 12 millions d’euros.

Stéphane Bourdier