Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Trois nouvelles centrales solaires en Saône-et-Loire

Énergie. La Saône-et-Loire accueillera trois nouvelles centrales solaires qui permettront d’alimenter plus de 12.000 habitants.

C’est dans le cadre de l’appel d’offres CRE 4.10 Autoconsommation et sol qu’EDF Renouvelables et sa filiale Luxel, installée en Gironde et spécialisée dans la construction et l’’exploitation des centrales photovoltaïques au sol de grande capacité, ont remporté le marché de construction de trois nouveaux sites en Saône-et-Loire.

Au total, plus de 50.000 panneaux photovoltaïques seront installés sur les communes de Sennecey-le-grand : 27.600 panneaux répartis sur 13 hectares, une production de 14,62 mégawatts-crète (unité de production de l’électricité photovoltaïque), soit la consommation annuelle de 7.000 habitants ; Saint-Forgeot (14.600 panneaux sur neuf hectares, 7,61 MWc de production annuelle) et un dernier parc de 8.400 panneaux solaires permettant la production annuelle de 5 MWc à Montchanin.

Mise en service fin 2023

Ces trois projets font partie des derniers appels d’offre attribués par le ministère de la Transition écologique qui permettra à 80 sites d’ouvrir la production photovoltaïque à 700 mégawatts-crète. Pour les projets en Saône-et-Loire, qui s’inscrivent dans la catégorie des sites supérieurs à cinq mégawatts, le ministère de la transition écologique annonce un prix moyen proposé par les lauréats de 53,32 euros/MWh, soit une baisse de 4,5 % par rapport aux appels d’offre précédents et de plus de 65 % depuis 2010.

À noter que la Côte-d’Or s’est vue attribuer un projet à Fain-les-Montbard pour une production annuelle de 8,27 MWc. Engagée en 2022, la construction de ces trois centrales au sol devrait permettre une mise en service fin 2023.

Antoine Gavory