Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Un camp-chantier de jeunes à la Citadelle de Besançon

Patrimoine. Cette année, pour la cinquième édition, la ville de Besançon propose un chantier de jeunes à la Citadelle.

Vue aérienne de la Citadelle de Besançon Christophe Roy

Vous avez entre 14 et 17 ans et vous avez envie d’un activité estivale hors norme : le camp-chantier de la citadelle de Besançon est fait pour vous. Mise ne place par les directions Citadelle et Vie des quatiersde la ville de Besançon, cette initiative d’une durée de quinze jours, du 31 juillet au 14 août, est réalisé en partenariat avec l’association le Club du Vieux Manoir, qui organise des chantiers de jeunes depuis plus de soixante ans.

Chantier de restauration de la Citadelle de Besançon Éric Chatelain

Il s’agit pour les jeunes volontaires de découvrir le patrimoine d’une manière originale en participant à sa sauvegarde. Les jeunes travaillent sur un mur avec reprise des joints et remplacement des pierres en mauvais état. Il est également prévu de finaliser deux murets de pierre sèche, de finir la restauration d’un escalier et enfin d’achever la mise en place des pierres manquantes de la couvertine sur un autre mur. Durant les quinze jours, outre la participation au chantier (environ 50 % du temps), ils découvriront les richesses de la Citadelle, du patrimoine de la vville et de ses alentours, tout en pratiquant également des activités sportives et ludiques. Le groupe est hébergé au camping de la commune de Chalezeule.

Les objectifs principaux de ce projet sont les suivants :

  • Permettre à de jeunes Bisontins de s’approprier leur patrimoine et de participer à sa sauvegarde, sans objectif de formation ni d’insertion.
  • Créer un élément d’attractivité et de découverte supplémentaire pour les visiteurs de la Citadelle qui pourront s’approcher du lieu de chantier, échanger avec les jeunes, avoir des informations sur la restauration du monument.
  • Provoquer des échanges entre des jeunes de milieux différents (objectif de mixité sociale) et permettre à des jeunes originaires d’autres régions de découvrir la ville de Besançon et son patrimoine.
  • Au total, 19 jeunes de 14 à 17 ans participent à ce camp-chantier. Les participants proviennent de Bourgogne Franche-Comté mais également d’autres régions comme l’Ile de France, le Nord, le Pays basque…
    Ce camp-chantier est soutenu par le département du Doubs, la région Bourgogne Franche-Comté et la société Moyse Développement.
Frédéric Chevalier