Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Un nouveau restaurant pour les lycéens de Victor Hugo à Besançon

Enseignement. Jeudi 14 octobre était posée la première pierre d’un nouveau bâtiment commun mutualisé entre le lycée Victor Hugo et le lycée Tristan Bernard à Besançon. Cette opération qui s’élève à 13,24 millions d’euros compte également un internat pour le lycée Tristan Bernard. Livraison prévue pour la rentrée 2023.

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, entourée de Jean Broyer, proviseur de Victor-Hugo et Yannick Poujet, adjoint au maire de
Besançon chargé du quartier de Planoise.
Conseil Régional BFC

La région Bourgogne Franche-Comté est propriétaire de l’ensemble du patrimoine immobilier des lycées. À ce titre, elle finance les travaux de rénovation, d’extension, la construction de nouveaux espaces, mais gère aussi la réhabilitation ou la rationalisation de locaux qui ne seraient plus utilisés avec la volonté d’investir massivement dans un patrimoine optimisé. Et ce, pour répondre aux besoins de fonctionnement des établissements, tout en adaptant les ressources afin de maîtriser l’usage des fonds publics.

Plus que jamais, compte tenu du contexte sanitaire, la collectivité réaffirme son soutien aux 130 établissements, aux lycéens et à leurs familles. Cette année, cinq axes forts orientent les politiques : doter les établissements de moyens financiers matériels et humains, contribuer au pouvoir d’achat des familles, maintenir à niveau les équipements des lycées, encourager une alimentation de proximité et renforcer les investissements en faveur de la transition énergétique. À ce titre, la région a mobilisé en 2021 plus de 187 millions d’euros en faveur des lycées dont 86,3 millions d’euros dédiés aux travaux.

Un restaurant et un internat flambant neuf

C’est dans ce contexte que fut posée, dans le quartier bisontin de Planoise - dit “politique de la ville” - jeudi 14 octobre, la première pierre d’un futur ensemble de restauration mutualisé entre le lycée Victor Hugo et le lycée Tristan Bernard. Une construction qui comprend également la création d’un internat pour le lycée Tristan Bernard. Conduite en présence d’Océane Charret-Godard, vice-présidente de la région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, de Jean Broyer, proviseur de Victor-Hugo et de Yannick Poujet, adjoint de la ville chargé du quartier de Planoise, cette cérémonie a permis de dévoilé les grandes lignes du projet d’un montant de 13,4 millions d’euros.

Vue 3D des futurs locaux, prévus pour la rentrée 2023. Conseil Régional BFC

L’actuel service de restauration de Victor Hugo nécessite une rénovation, et celui de Tristan Bernard est vétuste. Le choix a dont été fait de regrouper ses deux entités sous un même lieu, dans l’enceinte du lycée Victor Hugo, sur une surface d’environ 1.880 mètres carrés. Ce nouveau service de restauration est dimensionné pour servir au maximum 1.890 repas par jour. D’une capacité de 94 lits, la construction prévoit également la création de locaux spécifiques aux internes de Tristan Bernard, avec un foyer et des salles d’études dimensionnées pour faire travailler l’ensemble des internes de manière « encadrée ».

Frédéric Chevalier