Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Un nouvel espace pour l’accueil des enfants

Loisirs. À Bellefond, la première pierre du futur Accueil collectif pour mineurs vient d’être posée. Ce centre de loisirs à énergie positive pourra accueillir 120 enfants.

Belleford - Jeunesse - Loisirs - Accompagnement - Cote-d'Or
(Crédit : Communauté de communes Norge et Tille).

Mars 2023 devrait voir l’ouverture du nouvel Accueil collectif pour mineurs (ACM) à Bellefond. À la fois centre de loisirs qui accueillera les enfants durant les vacances scolaires, le lieu est également destiné aux élèves inscrits à l’école maternelle et primaire de Bellefond pour se restaurer le midi, mais aussi pour la garde du matin et du soir.


> LIRE AUSSI : Contre le harcèlement, demandez Angela


C’est l’Ufcv (Union française des centres de vacances) qui gérera l’espace durant la période centre de loisirs, tandis que l’ADMR se charge des temps de restauration scolaire. L’encadrement fluctuera donc selon le nombre d’enfants présents. « Ce projet est né d’un double besoin : besoin d’un centre modernisé géré par la communauté de communes et besoin d’un nouveau restaurant scolaire géré par la commune de Bellefond, précise Ludovic Rochette, président de la Communauté de Communes Norge et Tille (CCNeT). Ainsi, ce centre accueillera jusqu’à 120 enfants en semaine mais aussi pendant les vacances. »

Engagement écologique

Les travaux de démolition de l’ancien bâtiment, vieillissant et mal adapté, ont été réalisés durant les vacances scolaires de Pâques et le chantier de construction du nouvel édifice ont donc débuté le 11 juillet dernier avec la pose symbolique de la première pierre – ou plutôt du premier parpaing – par les élus. Outre Ludovic Rochette, le maire de Bellefond Philippe Meunier et Denis Mailler (vice-président délégué aux travaux), étaient présents Patricia Gourmand en sa qualité de vice-présidente du conseil départemental de la Côte-d’Or, Patrick Chapuis (conseiller départemental) et Michel Lenoir, maire de Saint-Julien.

Particularité du bâtiment, son engagement écologique : doté de panneaux solaires et d’une pompe à chaleur, cet ACM sera un édifice à énergie positive. «  Les collectivités locales doivent être exemplaires ; elles font aussi face à des contraintes budgétaires de plus en plus lourdes, notamment dans le domaine énergétique. C’est un choix pragmatique de raison, mais aussi d’avenir », affirme Ludovic Rochette. L’investissement représente un coût total de 1.107.598 euros et a bénéficié du soutien financier du conseil départemental de la Côte-d’Or (285.000 euros) et de l’État (326.942 euros) ; l’aide du conseil régional est à ce jour en attente. Une part conséquente de 495.656 euros est assuré en autofinancement par la communauté de communes Norge et Tille.

Emmanuelle de Jesus