Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Une campagne de financement pour la Saline royale d’Arc-en-Senans

Patrimoine. Cette année, à l’occasion de ses 40 ans d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial par l’Unesco, la Saline royale d’Arc-et-Senans, dans le Doubs, lance sa première campagne de financement participatif pour son nouvel aménagement paysager « Un Cercle immense ».

DR

Le Cercle immense est un projet unique d’évolution d’un site Unesco en un îlot de biodiversité inspiré par son architecte Claude Nicolas Ledoux, lui qui a rêvé, au XVIIIe siècle, d’une ville idéale en forme de cercle autour de sa manufacture de sel. D’ici juin 2022, la Saline royale enrichira son parcours de visite de cinq hectares de jardins grâce à un aménagement paysager conçu par l’agence dijonnaise Vincent Mayot & Leïla Toussaint et par le jardinier paysagiste Gilles Clément. S’inspirant de la pensée de Ledoux, celui-ci propose un écrin dédié à la valorisation de la biodiversité et du végétal.

Un coût estimé à 2,5 millions d’euros

« La Saline royale comme territoire d’expérimentation, laboratoire de recherche et de transmission, offrira, sur près de 15 hectares, à l’horizon 2021, au visiteur un “Cercle immense” où les parcours de visites seront enrichis de nouvelles expériences sensorielles et poétiques, et où les principes d’économie circulaire (recyclage, réemploi) et collaborative (horizontalité, participation des écoles, des acteurs locaux...) constitueront le socle d’un projet pédagogique ambitieux associant plus de 400 élèves et 30 écoles chaque année », précise Hubert Tassy, directeur du site. Dans le détail cela passera par une transformation des jardins éphémères en jardins permanents en mouvement dans le demi-cercle existant. Dix nouveaux jardins pédagogiques verront le jour dans le deuxième nouveau demi-cercle. Dix autres jardins éphémères composeront le Festival des jardins pensé chaque année par les étudiants paysagistes.

À cela s’ajoutera une prairie centrale, un jardin représentatif des écosystèmes présents dans l’arc jurassien, une promenade comestible et une promenade poétique autour de l’oeuvre de Ledoux. Le coût total des travaux est estimé à 2,5 millions d’euros, financé par des partenaires publics (ministère de la Culture, département du Doubs, région Bourgogne Franche-Comté), des fonds propres ainsi qu’un club de mécènes créé par la Saline royale. Enfin, un recours au financement participatif via la plateforme Kiss Kiss Bank Bank, à hauteur de 20.000 euros a été acté. La campagne, qui a débuté le 1er février, durera jusqu’au 7 mars. Les dons concernent différents montants à partir de 20 euros et permettront notamment aux donateurs « d’adopter » un arbre du Cercle immense.

Frédéric Chevalier