Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Aurea Technology veut généraliser la sécurisation de la transmission de données

Technologie. Installée à Besançon, Aurea Technology profite du plan de relance pour initier une ligne de production d’instruments photoniques quantique unique en France et en Europe. Cette technologie s’appuie sur la lumière pour sécuriser la transmission des données notamment.

Aurea Technology fabrique des détecteurs de photons pour différents usages. Aurea Technology

« Nous utilisons les propriétés quantiques de la lumière pour sécuriser la transmission de données » simplifie Johann Cussey, directeur général d’Aurea Technology. Cette technologie intervient par exemple pour détecter de très faibles niveaux de lumière dans l’analyse biomédicale et la fluorescence de cellules en particulier.

L’entreprise travaille plus régulièrement pour des secteurs comme la défense, l’aérospatiale ou les télécommunications en sécurisant la transmission des données. Habituée à apporter une réponse sur-mesure, adaptée à chacun de ses clients, elle prévoit de mettre en place un système de production à plus grande échelle pour standardiser et qualifier son produit. Aurea Technology investit donc 1,3 million d’euros dans le projet Résiste avec un soutien du plan de relance qui intervient pour moitié dans le budget.

Résiste

« L’une des applications de cette technologie de sécurisation des données servira par exemple aux data centers. » Aux côtés des industriels, l’entreprise bisontine les accompagne dans le déploiement de cette technologie et sa mise en place dans des systèmes de sécurisation. Elle pourrait ainsi contribuer à apporter une réponse à la problématique de cybersécurité. « Dans le cadre des filières stratégiques, nous avons mis en avant la réalisation et la structuration d’une ligne de production d’instrument photonique quantique unique en France et en Europe. »

Le projet Resiste s’accompagne de six recrutements prévus entre 2021 et 2022 pour une ligne qui devrait être opérationnelle début 2023. En parallèle, Aurea Technology collabore avec l’agence spatiale européenne pour développer une instrument photonique spécifique à la transmission satellite. « Nous concevons une brique technologique, une source à photons jumeaux, particule à lumière, installée dans un satellite pour créer des clés de cryptage entre deux sites éloignés du globe. »

Nadège Hubert