Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Autun : DIM conforté par son racheteur

Textile. En changeant de nom pour Dim Brands International, Hanes Europe Innerwear renforce l’image et le savoir-faire de DIM à travers le monde.

Les locaux de DIM à Autun. DR

Voilà une nouvelle qui fait l’unanimité. En annonçant se séparer de son ancien propriétaire HanesBrand Inc, le groupe Hanes Europe Innerwear, racheteur de Dim il y a quatre mois marque son indépendance mais redonne aussi à la marque française créée en 1958 un nouvel aura puisque le groupe s’appellera désormais Dim Brands International (DBI) et regroupera 3300 salariés pour un chiffre d’affaires d’environ 400 millions d’euros.

Au-delà d’une formalité administrative, c’est aussi pour DIM à Autun une nouvelle garantie de perdurer après l’inquiétude des 800 salariés confrontés à un rachat et à l’incertitude depuis un an.

Fleuron de l’industrie textile française

Alors que la vente avait été justifiée par la crise sanitaire liée au COVID-19, c’est aujourd’hui la part du e-commerce, des produits qualitatifs et innovants qui incitent le PDG de DBI, François Riston, à renforcer « l’ambition de poursuivre le développement de Dim, fleuron de l’industrie textile française, à travers toute l’Europe en nous appuyant sur le leadership de nos marques locales. »

Pour Vincent Chauvet, maire d’Autun, berceau de la marque depuis 1958, ce sont « des annonces rassurantes pour l’avenir de l’entreprise et des emplois à Autun, qui viennent finaliser le processus de rachat ». Même engouement du côté du député Remy Rebeyrotte (LREM) qui note : « Pour établir son nouveau plan de financement, Dim n’a eu aucun problème et cela a été bouclé en quelques jours. Cela démontre que les fondamentaux de l’entreprise sont bons : une grande marque, des produits de qualité et un personnel compétent. »

Antoine Gavory