Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Avec France Relance Actualis entend booster sa R&D

Développement. Avec le soutien de France Relance, Actualis et le Laboratoire Informatique de Bourgogne vont collaborer dans la réalisation d’un projet de R&D de développement d’une solution technique d’apprentissage et traitement automatique du langage à base de réseaux de neurones profonds.

Cristina et Philippe Brun, dirigeants d’Actualis, Éric Pierrat, secrétaire général pour les affaires régionales et Natacha Vieille, sous-préfète à la relance. JDP

L’entreprise Actualis est spécialisée dans l’intelligence économique et plus spécifiquement la veille économique, commerciale, concurrentielle et stratégique. Elle réalise un chiffre d’affaires moyen de 1,8 million d’euros et compte 32 salariés, dont 15 experts en business intelligence et veille économique pour les entreprises, ainsi que cinq développeurs-concepteurs informatiques. Cette société qui fêtera ses 20 ans d’existence à la fin de cette année, est éditrice des produits First ECO, outil de détection de signaux business BtoB pour simplifier la prospection commerciale ; First AO, la solution de veille sur les marchés publics et avis d’attribution et, le dernier né, Scope Veille Augmentée, service d’études de marché et de veille stratégique sur-mesure pour les entreprises.

« C’est assez rare d’avoir ce double échange entre monde académique et industriel, cela offre un effet booster exceptionnel »

Elle affiche un portefeuille de 1.500 entreprises en France, avec 6.500 destinataires de ses solutions et un taux de réabonnement supérieur à 85 %. Basée à Dijon, Actualis a été lauréate du dispositif de préservation de l’emploi dans la recherche et développement, du plan France Relance et c’est pour formaliser ce soutien gouvernemental que la société a reçu, le 28 septembre, dans ses locaux une délégation de représentants de l’État, emmenée par Éric Pierrat, secrétaire général pour les affaires régionales et Natacha Vieille, sous-préfète à la relance, accompagnés du député de Côte-d’Or Didier Martin et de Patrick Chapuis, maire de Fontaine-lès-Dijon.

Investir dans la R&D

Cet appui de France Relance à hauteur de 238.800 euros doit permettre à Actualis de nouer un nouveau partenariat avec le laboratoire Informatique de Bourgogne dans la réalisation d’un projet de R&D de développement d’une solution technique d’apprentissage et traitement automatique du langage à base de réseaux de neurones profonds sur des données séquentielles. Ce projet d’une durée de deux ans permettra à Actualis d’accélérer son plan de R&D. Concrètement cette aide passe par le recrutement d’un jeune docteur partiellement affecté à l’entreprise, et la mise à disposition conjointe d’un salarié de l’entreprise au sein du laboratoire de recherche. Les deux postes étant pris en charge à 80% par l’État.

« Le résultat de cet échange se matérialisera par un processus d’identification de sources d’informations pertinentes et par la classification de ces sources par les algorithmes. L’objectif final pour l’entreprise est d’améliorer ses outils et méthodes industriels, de réduire les tâches de production à faible valeur ajoutée et d’améliorer la qualité de ses informations, afin de faire évoluer ses produits et services pour toujours mieux servir ses clients », précise Philippe Brun, président d’Actualis.

« C’est assez rare d’avoir ce double échange entre monde académique et industriel, cela offre un effet booster exceptionnel. En région ce sont 52 projets qui ont vu soit des doctorants intégrer une entreprise, soit des salariés collaborer au sein d’un laboratoire, dans le cadre de ce dispositif mis en oeuvre par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation », précise Natacha Vieille.

Frédéric Chevalier