Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Avec Label Palette la “récup” sort du bois

Économie circulaire. À Serre-les-Sapins, dans le Doubs, Dominique Campagne s’est lancé, par aversion pour le gaspillage et passion du bois, dans une activité de création de mobilier en bois recyclé issu de palettes usagées. Baptisée Label Palette, cette démarche vient d’obtenir le prix "Trajectoire vers un modèle économique durable" aux trophées "Eco-innovez en Bourgogne Franche-Comté" 2020.

Dominique Campagne, fondateur de Label Palette, au milieu de ses créations en bois de récupération JDP

Dominique Campagne à tout du parfait bricoleur, du Géo Trouvetou infatigable, curieux et passionné, tant dans l’exercice de son métier que dans le partage des connaissances et la transmission des savoir-faire. En 1988, avec pour seul bagage un CAP de mécanicien d’entretien industriel, il donne naissance, dans le garage de sa maison, à la société Le P’tit Dépanneur Comtois, qui très vite se fait un nom dans le domaine du dépannage. S’installant dans des locaux flambant neufs en 2000, dans la zone artisanale de Serre-les-Sapins, l’entreprise s’ouvre au marché de la menuiserie, vitrerie, serrurerie, et réparations de volets roulants. En 2001, la prestigieuse marque de serrures Bricard lui confie la concession pour la distribution de ces produits. Le Ptit Dépanneur Comtois devient alors Serrurier Confiance Bricard jusqu’en 2010, puis Serrurier Confiance élite en 2011, faisant de l’enseigne une référence de la pièces détachées de serrures et autres crémones. La vente de serrures s’accompagne de celle de portes blindées. Un marché difficile qui conduit Dominique Campagne à penser que, pour mieux vendre ses portes, il doit aussi proposer des fenêtres. Il ouvre alors une franchise Art&Fenêtres à côté du P’tit Dépanneur Comtois. Si cette nouvelle flèche à son arc ne permet pas de vendre autant de portes blindées qu’il l’espérait, elle va toutefois faire naître une idée originale dans le cerveau bouillonnant de notre hyper actif, qui à ses heures perdues et également chroniqueur dans l’équipe de La matinale autrement sur radio Shalom Besançon. «  Nous recevions les fenêtres sur de grandes palettes qui finissaient à la benne. J’ai toujours détesté le gaspillage. Je me suis dit qu’il y avait là quelque chose à faire en matière de recyclage, de revalorisation, d’économie circulaire  ». C’est ainsi qu’il y a cinq ans naît le projet Label Palette, soit la création de meubles à partir de bois de récupération. « Au départ, j’ai commencé à faire quelques objets par jeux, mais très vite les choses ont pris de l’ampleur et les débouchées se sont révélées quasi infinies  ».

Déjà neuf partenaires

L’accueil de la part des particuliers, comme des entreprises et des institutionnels est plus que positif. Le concept Label Palette se construit autour de trois axes  : la fabrication et la vente de mobilier à partir de bois de récupération ; la location de ces derniers, via un service d’aménagement clé en main, modulable et interchangeable de magasins, d’espaces publics ou d’expositions et enfin l’organisation de formations à l’up-cycling (recyclage par le haut) pour tous les publics lors d’ateliers thématiques. « J’ai aménagé une salle avec trois tables de travail. J’accueille huit stagiaires chaque samedi matin. Nous réalisons, en fonction des saisons, des sapins décoratifs, des tables de salon, des hôtels à insectes... À l’issue, chacun repart avec sa création. Nous sommes dans l’initiation, dans la découverte du bois. L’idée c’est de donner de la confiance à tous ceux qui se pensent incapable de faire quoi que ce soit de leur dix doigts. Nous recevons aussi bien des entreprises pour des stages de cohésion d’équipe, que des particuliers ou des écoles...

Un hôtel à insectes JDP

Dernièrement nous avons accueilli des élèves d’un lycée de Pontarlier qui ont pu réaliser des bancs d’extérieur pour leur établissement : la fierté se lisait dans leurs yeux ! Côté clients, nous avons de plus en plus d’entreprises qui souhaitent communiquer sur leur engagement environnemental et qui trouvent dans les produits Label Palette un moyen de le faire. Nous avons ainsi réalisé un imposant hôtel à insectes pour la société Volta, voisine de la nôtre, spécialisée dans la production de batteries pour les professionnels de la manutention, du nettoyage et du levage et qui est engagée dans une démarche de recyclage de ses accumulateurs usagés. Sur notre offre de location, Décathlon s’est dit intéressé par la réalisation de meuble sur mesure en lien avec leur activité de recyclage de vélos. Nous recevons également des demandes d’équipement de commerces bio qui apprécient la possibilité d’interchanger leur mobilier en fonction de leur besoin. Nous nous chargeons en effet du stockage du mobilier non utilisé en fonction des saisons. Un service également prisé des organismes publics pour leurs installations temporaires  » Aujourd’hui, le bois est récupéré auprès de neuf partenaires de proximité dans un rayon de 15 kilomètres.

Une chaise design qui concours à « La Grande Exposition du Fabriqué en France » 2021 initié par l’Elysée JDP

Ce projet qui se veut économe en ressource, circulaire et durable car réparable à l’infini, ainsi que l’entreprise qui le porte ont déjà reçu plusieurs récompenses, dont le trophée RSE du Conseil régional dans la catégorie « Pédagogie innovante  » ou encore le trophée entreprise vertueuse, mise en place par Halte discrimination. Gagné au jeu des concours, Dominique Campagne s’est associé au designer et architecte d’intérieur Jean Philippe Bouveret pour créer un chaise design inspirée d’un grand nom du stylisme mobilier qui sera présentée au concours « La Grande Exposition du Fabriqué en France » 2021 initié par l’Elysée. Plus récemment, jeudi 25 février, l’entreprise recevait des mains d’Arnaud Marthey, président de l’Agence économique et régionale (AER) de Bourgogne Franche-Comté et de Manuela Morgadinho, vice-présidente de la Chambre de métiers et d’artisanat régionale le prix "Trajectoire vers un modèle économique durable" aux Trophées "Éco-innovez en Bourgogne-Franche- Comté" 2020. Une récompense qui avait la justesse d’être réalisée en bois par les lycéens du Lycée professionnel Jules Vernotte de Moirans-en-Montagne, dans le Jura. Pour l’avenir, les voies de développement ne manquent pas d’autant que, pour son plus grand plaisir, les deux fils de Dominique s’apprêtent à prendre la suite de leur père  : « De la réalisation de distributeurs à gel hydroalcoolique en passant par celle d’armoires à livre pour les communes... Ils sont plein d’enthousiasme et fourmillent d’idées. Nous avons également en projet la mise en place d’un partenariat avec un Établissement et service d’aide par le travail (ESAT) afin de confier le démontage de nos palettes à des personnes en situation de handicap. Ce qui ajouterait une dimension sociale à notre initiative ».

Frédéric Chevalier