Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Avec Toc et Miam, passez à table

Application. La jeune start-up bisontine Toc et Miam invite à partager un repas avec des inconnus. Idéale pour rompre la solitude d’un nouvel arrivant dans une ville, pour se faire des amis mais aussi pour découvrir un restaurant grâce au partenariat passé avec des professionnels, l’application renoue avec la convivialité à la française.

Fatoumata Sylla, créatrice de la start-up bisontine Toc et Miam Toc et Miam

Fatoumata Sylla a quitté son poste de cadre dans la grande distribution pour donner vie à son projet : réunir les gens autour d’une table pour manger. Sa double culture française et sénégalaise a placé la gastronomie au cœur de son éducation. « Le repas est vecteur de lien, on partage un moment.  » A 31 ans, alors qu’elle est revenue s’installer à Besançon, elle cherchait à renouer avec une vie sociale. « J’ai regardé si je pouvais trouver une application qui associe repas et ouverture à l’autre mais je n’ai rien trouvé. » Qu’à cela ne tienne, elle imagine Toc et Miam. Des tocs, particuliers dans un premier temps, recevraient des Miams, des inconnus, pour partager un repas contre quelques euros. « Avant chaque évènement, on peut échanger avec le Toc pour faire part d’allergènes par exemple.  » Son idée séduit et multiplie les récompenses. Lauréate Talent des cités 2020 tant au niveau local, régional que national, elle gagne en visibilité et touche les subventions pour faire avancer son projet. Lancée officiellement en janvier 2021, l’application l’amène à être incubée aux Dock Numériques de Dijon dans le cadre de la French Tech Tremplin avec le soutien de BPI France.

À table !

Sur l’application Toc et Miam, un particulier ou un professionnel invite un nombre de personnes définies, qui se connaissent ou non, à partager un repas contre quelques euros. Toc et Miam

Après la crise sanitaire, Fatoumata Sylla comprend la frilosité des personnes à accueillir des inconnus à leur domicile. Pour y remédier, elle se tourne vers les restaurateurs. «  Ils peuvent proposer une table à partager, à leur prix, sans commission. Les Miams s’inscrivent et peuvent annuler la veille de l’évènement s’ils voient qu’ils sont seuls.  » Pour les professionnels de la restauration, le partenariat avec Toc et Miam donne une occasion d’accueillir des clients à des horaires moins fréquentés. Lauréate Femme du Numérique en juin 2021, Fatoumata Sylla lance une opération de financement participatif en septembre 2021 sur KissKissBankBank pour développer son application en intégrant notamment des fonctionnalités autour des profils et affinités.

Nadège Hubert