Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Berner, toujours plus solidaire des acteurs associatifs du territoire

Mécénat. Insufflée il y a cinq ans à l’occasion du 60e anniversaire du groupe, la politique de soutien financier aux associations à vocation sociétale s’est intensifiée malgré la crise sanitaire. Six projets icaunais vont bénéficier de la bienveillance de l’entreprise cette année.

DR

« Il n’est de richesse que d’hommes. » Implanté à Saint-Julien-du-Sault, le deuxième employeur privé de l’Yonne illustre à sa manière une version contemporaine du dicton de Jean Bodin. Depuis 2017, la filiale française du groupe de distribution s’est engagée, plus encore, dans un cycle d’accompagnement des structures associatives orientées vers la solidarité, au même titre que ses collaborateurs. Un mouvement qui, semble-t-il, s’est amplifié avec la pandémie.

« Avant la crise sanitaire, les salariés de Berner donnaient également de leur temps afin d’aider humainement et concrètement. Ils ont, par exemple, aidé les Restos du Cœur à trier et ranger les denrées alimentaires. Ils ont nettoyé et peint des boxes de la SPA de Nailly ou encore rafraîchi les murs d’une salle de classe de l’IME (Institut médico-éducatif) de Guerchy en 2019 », précise l’entreprise sur son blog.

Enfance, réemploi et inclusion

Cette année, le spécialiste de l’outillage à destination des professionnels a choisi de soutenir six structures « vertueuses » de l’Yonne qui agissent sur des territoires et dans des domaines différents. À Brienon-sur-Armançon, l’association « Outil en main » qui œuvre pour la transmission des savoir-faire des métiers manuels auprès des enfants a reçu un don financier et matériel. Tout comme le regroupement d’assistantes maternelles « Le P’tit monde des Pit’chounes » de Saint-Julien-du Sault ou les ateliers de la recyclerie « La Californie » à Toucy.

À Vermenton, l’entreprise a adhéré aux valeurs de l’association « Assolid’R », née lors de la période de confinement. « Dans le cadre du projet “Prétôtèque“, un service qui permet aux bénéficiaires de l’association d’emprunter des objets plutôt que de les acheter, Berner a fait un don de produits et matériel ». Une démarche similaire a été adoptée pour l’atelier « nettoyage et carrosserie » de l’Epnak à Sens, un établissement qui accueille les personnes en situation de handicap. Le centre hospitalier d’Auxerre a bénéficié, quant à lui, d’un don de produits anti-Covid.

Stéphane Bourdier