Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Business, industrie et avenir

Industrie. Les 7 et 8 septembre, le parc des expositions accueillait le salon Business Industries. Plus de 2.000 visiteurs, notamment scolaires, ont rencontré la centaine d’exposants présents mais aussi profité du premier forum de l’emploi mis en place sur cette deuxième édition.

Business, industrie et avenir
Le recrutement étant l’une des préoccupations majeures des industriels, le salon Business Industries a mis en place un pôle dédié. (Crédit : Nadège Hubert)

Plasturgie, usinage, chaudronnerie, robotique, outillage, électronique, emballage, médical, …. Une centaine d’entreprises de l’industrie ont participé à la deuxième édition du salon Business Industries avec des partenaires majeurs du secteur comme l’UIMM de Côte-d’Or, Polyvia ou encore Robotics Valley pour l’industrie du futur ou BFCare qui regroupe les acteurs du secteur médical et de la santé.

Si la vocation première du salon reste de faciliter les échanges commerciaux et les rendez-vous d’affaires, cette nouvelle édition a mis l’accent sur le recrutement, une problématique majeure pour le secteur. « Cette année, parmi les nouveautés, nous avons mis en place un forum de l’emploi pour regrouper les différentes offres d’emploi, d’alternance ou de stage » explique Pierre Godfroy, chargé de communication du salon. Appuyé par l’UIMM Formation, l’évènement a facilité la tenue de jobs dating tandis qu’un atelier de l’APEC sur les bonnes pratiques du CV complétait le tableau.

Séduire les jeunes

Le salon industriel a également invité de nombreux établissements scolaires à participer. « Nous accueillons des élèves de troisième techniques ainsi que des lycées des filières professionnelles. Il faut dépoussiérer l’image de l’industrie. » Dans les allées ou pendant les conférences, notamment sur la robotique, les jeunes se sont montrés curieux et attentifs. Les actions menées auprès des jeunes devraient être reconduites lors du salon 2023 qui se tiendra les 29 et 30 novembre.

Nadège Hubert