Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Chronopost investit un nouveau site de 5.000 mètres carrés

Logistique. Situé dans la zone de Beauregard à Longvic, le bâtiment peut traiter près de 30.000 colis chaque jour, avec une livraison express.

Chronopost investit un nouveau site de 5.000 mètres carrés
Le nouveau site, flambant neuf, traite les colis express jusqu’à 30 kilos. (Crédit : JDP)

Les collaborateurs comme les clients qui ont fréquenté l’ex-site Chronopost de Chenôve ont vu la différence : c’est dans un bâtiment flambant neuf de 5.000 mètres carrés situés dans la zone de Beauregard à Longvic que les colis express jusqu’à 30 kilos vont désormais transiter. Sylvain Magat, directeur régional Chronopost Nord-Est se félicite de ce nouvel outil : « Nous avions besoin de faire évoluer nos infrastructures pour soutenir le développement de nos activités. Ces circonstances nous ont conduits par la même occasion à repenser complètement l’aménagement de cette nouvelle agence pour proposer des livraisons plus modernes et respectueuses de l’environnement. »

25 millions pour réduire l’empreinte environnementale

Fort de 18 quais de chargement/déchargement, le nouveau site est en capacité de traiter les 15.000 colis livrés et les 12.000 colis collectés (21.000 colis sur la période de fin d’année) sur une zone de compétence élargie qui récupère une partie des flux des agences de Mâcon et de Troyes. Le bâtiment présente plusieurs innovations : éco-conçu, il est doté de quatre chambres froides en température dirigée, réservées pour deux d’entre elles à l’alimentaire (division « Chronospot Fresh ») – avec une forte clientèle des producteurs de fromages du Jura – en frais et surgelés, les deux autres à la santé (« Chronopost Healthcare ») : le site est en capacité de contrôler en temps réelle la température de ses caissons destinés aux produits pharmaceutiques ou autres des établissements hospitaliers. Au total, 43 équivalents temps plein travaillent en alternance dans cette nouvelle agence.

Quatre véhicules électriques sont rattachés à ce nouveau site ; ils devraient être 14 à terme. Depuis 2019, le groupe Chronopost a investi 25 millions d’euros pour réduire son empreinte environnementale. Une quarantaine de villes, dont désormais la métropole dijonnaise, bénéficient d’une livraison assurée en totalité avec des véhicules à faible émission (électriques, GNV) ou vélos-cargo. Enfin, les clients disposent toujours d’une borne de dépôt extérieures pour certaines filières de colis et peuvent aussi être reçus pour des retours de colis ou pour retirer ceux qui n’auraient pu être remis à domicile.

Emmanuelle de Jesus