Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Daunat, l’emploi en XXL

Emploi. À Sevrey, le site de production Daunat met le paquet sur la formation et l’embauche.

Daunat

Effet crise sanitaire et télétravail, le sandwich à la côte. À Sevrey, installé depuis 1999, le site Daunat, entreprise bretonne fondée par Jean-Claude Daunat en 1976, qui emploie près de 1.500 personnes est en quête de nouveaux talents. Après avoir injecté, il y a 18 mois, trois millions d’euros dans une nouvelle ligne de production de snacks chauds, embauché 52 personnes en CDI et une centaine en formation (avec un investissement de 600.000 euros dans la formation) le groupe a lancé une nouvelle campagne de recrutement au sein de son site bourguignon.

La formation et l’apprentissage comme moteurs

Préparateurs de commande, techniciens, conducteurs de machine, boulangers, l’enseigne propose des CDI mais également des contrats de professionnalisation aboutissant sur un diplôme et mise sur la formation : « le développement des compétences est un véritable co-investissement où chacun est acteur de son parcours professionnel » précise l’entreprise qui vient de signer un partenariat avec le Geiq industrie, un groupement d’entreprises qui misent sur le potentiel des personnes éloignées de l’emploi et l’Aftral, premier organisme de formation des métiers de la logistique. L’entreprise est également adhérente du programme HOPE. Déployé à l’Afpa depuis 2016, le programme HOPE (Hébergement, Orientation et Parcours vers l’Emploi), est un dispositif gouvernemental favorisant l’intégration des publics réfugiés dans l’emploi.

Très investie dans la formation et l’apprentissage, l’enseigne avait déjà signé un partenariat avec Cifa de Mercurey pour former de nouveaux futurs salariés. En six ans, l’entreprise a doublé sa production passant de 35 millions d’unités à près de 60 millions (chiffres de 2020), surfant sur le succès de son sandwich XXL et de sa gamme « Bien fait » sans conservateurs, et mise sur le développement du snack chaud qui progresse chaque année de 5%. Un marché du sandwich en pleine expansion qui représente pour le marché français 2,39 milliards de sandwichs chaque année (6,5 millions par jour) pour un chiffre d’affaires de 8,25 milliards d’euros. Un succès que John Montagu (1718-1792) quatrième Comte de Sandwich n’aurait sans doute jamais pu imaginer…

Antoine Gavory