Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Des bijoux venus du Doubs

Artisanat. Les bijoux Hylia Jow associent des compétences issues de l’horlogerie à l’esthétique de la bijouterie. La marque originaire de Maiche dans le Doubs commercialise ses premières collections depuis décembre 2021 et propose à chacun de créer un bijou unique.

Les bijoux Hylia Jow sont vendus à partir de 270 euros. ©JohannSauty

Zahira Kirane et Maxime Anguenot ont imaginé une marque de bijoux capable de mêler leur savoir-faire. Elle a apporté ses connaissances commerciales du secteur de la joaillerie, il a partagé son savoir-faire du dessin et de la conception de cadrans de montre. Ensemble, ils ont créé Hylia Jow. Né en 2017, le projet a dû attendre plusieurs années pour aboutir.

« Nous avions des difficultés à allier le verre saphir et des métaux précieux, il fallait répondre à la technicité de notre bijou » précise Zahira Kirane. Le couple cherche alors un partenaire, frappant aux portes des entreprises évoluant dans ce secteur d’activité. « Certains avaient des demandes qui n’étaient pas dimensionnées à notre projet. » Hylia Jow a finalement rencontré Créations Luxe à Morteau, convaincu par leur idée.

Des collections originales

Les bijoux Hylia Jow transforment le verre saphir transparent et solide des montres pour en faire « une page blanche pour la création. » Ils associent également les rubis horlogers pour habiller les points d’ancrage de la chaine ou du cordon qui finissent les bracelets et sautoirs. A côté des collections Tissu, Animals, Flowers, Orient ou encore Géométrie et leurs 26 modèles, Hylia Jow propose la personnalisation du bijou.

« Nous voulons donner la liberté de s’exprimer à notre bijou. Chacun peut créer son projet avec une idée, une image, un souvenir… » Pour mieux connaitre le travail d’Hylia Jow, les amoureux de bijoux peuvent aller à la rencontre du couple dans son atelier showroom ou sur les réseaux sociaux.

Nadège Hubert