Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Des juristes 2.0 au service du Medef et de l’UIMM de l’Yonne

Accompagnement. Au plus fort de la crise sanitaire, la cellule juridique conjointe des chambres syndicales de l’UIMM et du Medef Nièvre-Yonne a mis en place des podcasts, puis des webinaires, afin de répondre aux interrogations des adhérents. Une formule innovante, plébiscitée, localement, par les services de ressources humaines et saluée par les instances nationales.

Les deux juristes des chambres syndicales de l’UIMM et du Medef Nièvre-Yonne - Julien Vauchelles (29 ans) et Jeanne Gascuel (26 ans) - produisent podcasts et webinaires de leur bureau, une manière aussi « d’apporter un peu de fun dans un contexte sanitaire compliqué ». JDP

Au printemps 2020, les mesures gouvernementales adoptées pour lutter contre la situation épidémique ont pris au dépourvu bien des services de ressources humaines confrontés, à la fois à la mise en place de protocoles sanitaires inédits et à une réorganisation du temps de travail. Certaines entreprises se sont retrouvées contraintes d’instaurer des procédures de chômage partiel ou de mettre en place le télétravail. « Nous sommes passés en quelques jours d’une cinquantaine de consultations par semaine à plus de 120 », se souvient Julien Vauchelles, juriste en droit social au service des quatre chambres syndicales. « Nous recevions des centaines de mails et c’est devenu vite difficile à gérer. » Jeanne Gascuel, elle aussi juriste en droit social et spécialiste de la veille juridique, imagine alors de « proposer quelque chose d’efficace, en distanciel, pour répondre à l’urgence de la situation ».

« Les directeurs ou responsables de ressources humaines se connectent, sans inscription, et interagissent. Cela rétablit un lien de proximité avec le service. »

Les visioconférences, bien qu’entrées dans les usages professionnels, s’avèrent rapidement inadaptées à la situation. « Lorsqu’il y a une soixantaine de personnes connectées, un micro qui reste branché devient vite un cauchemar… », se souviennent-ils, amusés. C’est comme cela que leur est venue l’idée de créer des podcasts. Réalisés en interne, avec le soutien du service informatique pour l’habillage sonore, les enregistrements d’une durée de trois à cinq minutes traitent alors de l’actualité sociale du moment ou abordent un point juridique spécifique, comme l’aide exceptionnel à l’apprentissage, le nouveau congé paternité ou encore le recrutement des saisonniers. Après un peu plus de 18 mois d’existence, l’initiative a conquis « les services RH » et les deux diplômés en master II de droit social comptent une quarantaine de podcasts à leur actif.

Disponible sur les principales plateformes d’écoute comme Spotify ou Deezer, le service gratuit, mais réservé cependant aux adhérents de l’UIMM et du Medef, a les faveurs de Karine Favrot. La secrétaire générale en charge des ressources humaines de Locaboat Plaisance à Joigny fait partie des 45 abonnés des podcasteurs icaunais. « Je les écoute en voiture, précise-t-elle. Les sujets qu’ils traitent sont souvent des questions d’actualité. C’est clair, concis et très bien construit. Cela permet une mise à jour des connaissances et si le point abordé ne concerne pas l’entreprise dans l’immédiat, je sais que je peux en avoir besoin à l’avenir ». La précision du droit sans la dimension professorale, en quelque sorte.

Les webinaires, l’interactivité en plus

Avec ce même souci d’apporter une plus-value à leurs adhérents composés à 80% de PME, la cellule juridique imagine en juin dernier un nouveau rendez-vous, tous les troisièmes mardis du mois à 11 heures : la « web ». Grâce à l’application Team, face caméra, Julien Vauchelles développe le « Top 5 des questions du mois précédent », pendant que Jeanne Gascuel répond, en live, aux questions posées sur le tchat. « Les directeurs ou responsables de ressources humaines se connectent, sans inscription, et interagissent. Cela rétablit un lien de proximité avec le service. Ils me retrouvent au bureau sans artifices. C’est une sorte d’expérience immersive… »

Une nouvelle fois, le format séduit et les « DRH » sont nombreux à retenir le créneau horaire sur leur agenda, si bien qu’ils sont une vingtaine à se retrouver pour cette grande messe interactive. Les échanges, enregistrés, sont accessibles gratuitement et les vidéos comptent en moyenne 50 vues supplémentaires. Mon salarié peut-il démissionner par SMS ? Puis-je refuser une rupture conventionnelle ? Les questions variées, et parfois surprenantes, abordent néanmoins des sujets concrets. Erika Martin, responsable des ressources humaines chez Charot à Sens, ne rate aucun replay (ou presque).

« Au-delà de la veille juridique que je fais déjà, cela apporte une nouvelle dimension. C’est vivant et les questions sont toujours pointues. Cela éclaire le sujet avec une approche différente. » Des podcasts et des webinaires qui viennent en complément du conseil apporté au quotidien et qui ne sont pas passés inaperçus au niveau national. Précurseurs en la matière - la chambre syndicale auxerroise est la première en France à proposer de tels outils - Jeanne Gascuel et Julien Vauchelles envisagent déjà de mettre en place de nouveaux services pour leurs adhérents.

Stéphane Bourdier