Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Dexis-Boutillon rationalise la distribution des consommables sur site

Industrie. À l’occasion des Rencontres industrielles de l’Yonne (Ridy), l’agence de Sens présentait, en avant-première, une nouvelle génération de distributeurs automatiques de fournitures industrielles d’usage courant. Conçu par l’outilleur stéphanois Sam, ce dispositif « intelligent » vise à apporter traçabilité et maitrise des consommations.

Matthieu Boisselet, directeur de l’agence Dexis-Boutillon de Côte-d’Or ; Vincent Robin, directeur de l’agence Saône-et-Loire ; Arnaud Peyrat, directeur de l’agence de l’Yonne.

La filiale de distribution des gammes techniques du groupe Descours & Cabaud a, semble-t-il, suscité l’intérêt des professionnels lors du salon B to B auxerrois, à en croire l’affluence sur le stand. Dans l’Yonne, il fait figure de partenaire privilégié des entreprises industrielles pour la fourniture d’outils et de consommables, leader notamment dans la distribution des équipements de protection individuelle (EPI).

Sur ses sites de Sens et d’Auxerre, l’enseigne emploie une vingtaine de collaborateurs et réalise quelques 7,5 millions de chiffre d’affaires par an. « Avec le ralentissement économique provoqué par la crise sanitaire, nous avons enregistré une baisse de l’ordre de 8% l’an dernier », précise, néanmoins, Arnaud Peyrat, le directeur de l’agence de l’Yonne. Une situation qui n’a pas freiné les velléités d’innovation de Dexis-Boutillon. Bien au contraire.

Fidélisation de la clientèle

Le fournisseur présentait une toute nouvelle version de distributeur automatique de consommables industriels, développé par Sam - déjà présent sur le secteur des servantes connectées. « Une conception et une fabrication 100% française. » Baptisé Samurai, l’appareil implanté sur site sera disponible 24/24h et accessible via un badge individualisé. Il vise à apporter du confort aux salariés, en limitant les déplacements jusqu’au magasinier. « Il est destiné à contenir essentiellement des EPI comme des gants ou des bouchons d’oreille, mais aussi d’autres gammes de produits comme des consommables de soudage, des outils coupants, des abrasifs… »

Avec une baisse de 10 à 30 % des consommations constatées, le dispositif comprend toute une série de prestations visant à améliorer la traçabilité et la sélectivité des produits. Autre avantage pour l’entreprise : les produits consignés évitent de générer des stocks, facteur de coûts importants, tout en offrant plus de souplesse technologique. « Dans le domaine des EPI, les matières et la performance des produits évoluent sans cesse. » Dexis-Boutillon entend faire de ce Samurai un argument supplémentaire de fidélisation de sa clientèle, tout en confortant sa démarche RSE. « En limitant la surconsommation et l’usage de l’emballage plastique, devenu inutile, nous renforçons la volonté du groupe d’adopter une démarche plus éco-responsable. »

Stéphane Bourdier