Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Dijon Congrexpo repense la Foire de Dijon

Évènement. À l’occasion des 100 ans de la Foire internationale et gastronomique de Dijon, Dijon Congrexpo a repensé l’évènement pour le rendre hybride et table sur une perte de 30 % de visiteurs.

Stéphane Derbord, Nadine Bazin, Bérangère Loiseau et Jean Battault ont présenter les pourtours de la 91e Foire de Dijon. JDP

Cette année, la Foire internationale et gastronomique de Dijon fait son retour, après un an d’absence. Pour l’occasion, cette 91e édition qui sera aussi celle des 100 ans du rendez-vous dijonnais se déroulera dans un format hybride. « Cette année, nous mettons en oeuvre nos solutions digitales pour faire de la Foire de Dijon un évènement connecté. En passant par la plateforme digitale depuis le site internet de la foire, le visiteur pourra accéder au plan, ainsi qu’aux rediffusions des émissions tournées sur notre studio et diffusées en direct sur les écrans de la foire », détaille Nadine Bazin.

La directrice générale de Dijon Congrexpo estime d’ailleurs que si tout a été mis en place pour accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions - les espaces de circulation ont été augmentés, passant de 56% à 66% - « nous pourrions tout de même perdre jusqu’à 30% de nos visiteurs ».

Entre autres nouveautés, l’accès à cet évènement pour lequel la présentation d’un passe sanitaire sera obligatoire deviendra gratuit à partir de 18 heures en dehors des nocturnes pour permettre aux visiteurs d’accéder à l’espace de restauration. « Enfin, pour les nocturnes, nous avons passé un accord avec Taxi Dijon pour que les courses, après 23 heures les soirs de nocturne, soient à la charge de Dijon Congrexpo, pour les habitants dijonnais. »

100 % gastronomie

Pas de pays invité cette année, la gastronomie sera à l’honneur sous toutes ses formes. « Il devenait compliqué, après 90 éditions, d’apporter de la nouveauté et de la qualité », explique Jean Battault. Un village international sera toutefois déployé avec des pays comme l’Irlande, le Canada, l’Ukraine et l’Italie, ou encore l’Inde et le Vietnam. « Le terme “gastronomie” est né à Dijon à travers la Foire », affirme le président de Dijon Congrexpo.

Antonin Tabard