Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Dutrève Agencement profite du plan de relance

Bâtiment. Créée en 1980 à Varennes-sous-Dun (Saône-et-Loire), l’entreprise familiale Dutrève Agencement a rejoint la holding Synexin en 2019. Spécialisée dans l’agencement pour les particuliers mais aussi les commerces, la filiale a élargi son champ d’activité avec la conception de mobiliers destinés aux laboratoires.

Dutrève Agencement a investi dans un nouveau centre d’usinage numérique. Dutrève Agencement

Les six salariés de Dutrève Agencement se sont fait une spécialité de l’agencement pour les particuliers. Historiquement, l’entreprise fabrique et installe du mobilier d’agencement tel qu’une cuisine, un dressing, une salle de bains ou un escalier au même titre qu’elle répond aux professionnels pour aménager une boulangerie ou une pharmacie en sélectionnant des fournisseurs locaux. En 2019, le groupe Synexin, à la recherche d’un outil de production autour de Lyon pour usiner des matériaux spécifiques, comme le compact et le mélaminé, a racheté l’entreprise familiale.

Son objectif était alors de pouvoir proposer du mobilier de qualité pour les milieux propres et stériles via son autre filiale, Stérigène. « Aujourd’hui, nos activités historiques représentent 50% de notre chiffre d’affaires tandis que l’autre moitié provient de Stérigène » précise Pascal Perroux, responsable de la filiale Dutrève Agencement. D’ailleurs, le chiffre d’affaires d’environ 500.000 euros devrait croître en 2021. Si les contrats avec les particuliers et les commerçants reposent principalement sur la région, Dutrève Agencement s’ouvre à l’international pour la conception de laboratoires pharmaceutiques.

Investir pour répondre à la demande

Outre cette croissance, cette année est aussi marquée par le plan de relance et une aide de 40.000 euros pour soutenir un investissement global de 150.000 euros engagé par l’entreprise. « Nous avons fait l’acquisition d’un second centre d’usinage numérique, indispensable pour travailler le stratifié compact mais que nous utilisons aussi pour d’autres types de panneaux. »

En plus de répondre à une forte croissance, ce nouvel équipement s’inscrit dans un processus digitalisé de bout en bout. « Notre métier a évolué. Les plans réalisés sur ordinateur sont traduits en langage informatique et interprétés ensuite par la machine. »

Nadège Hubert