Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Dyge remet le mentorat au goût du jour

Education. L’association « De l’Yonne aux grandes écoles » (Dyge) souhaite dresser des passerelles entre étudiants, entreprises et établissements scolaires.

Dyge remet le mentorat au goût du jour
(Crédit : S. Bourdier)

Imaginée, il y a quatre ans, par des étudiants icaunais diplômés de grandes écoles ou de formations sélectives, l’association présidée par Solène Ferrand, fraîchement élue, souhaite tordre le cou aux idées reçues selon lesquelles les bacheliers des départements à caractère rural ne pourraient pas accéder aux filières de l’enseignement supérieur les plus prestigieuses. « Notre volonté est de briser cette chape de verre, cette autocensure, qui interdit certains lycéens éloignés des grandes métropoles à poursuivre leurs études dans de grandes écoles », explique Jessy Doin, cofondateur et vice-président de Dyge. « Trop compliqué, trop loin, trop cher… Les raisons peuvent être multiples. »

Réunis au sein du collectif, ils sont une vingtaine d’anciens élèves à participer à des réunions d’information dans les lycées du département pour livrer leur témoignage et aiguiller les futurs bacheliers dans leur orientation. L’an dernier, ils ont, par ailleurs, accompagné une trentaine d’élèves lors de leurs premiers pas de nouveaux étudiants, une étape parfois délicate. Cette démarche, Dyge a souhaité l’intensifier plus encore, depuis la rentrée universitaire, avec la mise en place du mentorat. « L’association invite tout étudiant, jeune actif, entrepreneur ou ancien bachelier de l’Yonne à rejoindre son équipe de mentors pour proposer le meilleur accompagnement à tout élève nécessitant des réponses pour le début de ses études post-bac. »

Rédaction d’un guide blanc

Avec la constitution de ces binômes, Dyge entend, en effet, s’imposer comme une structure référente dans l’accompagnement des générations futures, mais aussi dresser des passerelles avec les entreprises du département afin de les soutenir dans leur problématique de recrutement. « Notre prochaine grande échéance sera la publication d’un guide pratique, à destination des lycéens et des étudiants, qui comportera 89 témoignages d’anciens élèves dans lesquels ils évoqueront leur parcours et leur expérience », précise Jessy Doin. Une manière concrète de promouvoir l’égalité des chances.

Stéphane Bourdier