Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Fressnapf et FM Logistic scellent leur union dans le Gâtinais

Logistique. Afin de soutenir sa croissance exponentielle sur le territoire national, Fressnapf, maison-mère de Maxi Zoo en France -, a confié l’entreposage, l’approvisionnement de ses plus de 260 magasins et la préparation de ses commandes en ligne, à la FM Logistic.

À proximité immédiate de l’échangeur de Courtenay (Loiret) entre les autoroutes A6 et A19 et à quelques kilomètres de la région Île-de-France, la zone d’activités concertées (Zac) de Savigny-sur-Clairis constitue un emplacement stratégique pour les activités logistiques qui s’y sont considérablement développées depuis quelques années. Il y a cinq ans, FM Logistic a choisi d’implanter dans l’Yonne, une plateforme de 57.000 mètres-carrés afin d’assurer l’acheminement et le stockage des marchandises du groupe Carrefour.

En février dernier, l’annonce par le géant de la grande distribution d’un vaste plan de réorganisation signifiait l’arrêt brutal de l’aventure du spécialiste de la Supply Chain dans le Gâtinais, mettant en péril les 220 emplois du site (dont 130 collaborateurs en CDI). Alors qu’un plan de sauvegarde pour l’emploi (PSE) se profilait, la direction de l’entreprise apprenait à ses partenaires sociaux, le 15 avril dernier, la signature d’un contrat de cinq ans avec Fressnapf, propriétaire de l’enseigne Maxi Zoo en France, provoquant un véritable « ouf de soulagement ». Le 24 novembre, Français et Allemands ont tenu à célébrer cette coopération naissante en conviant partenaires et élus locaux, qui avaient accompagné l’installation de FM Logistic sur le territoire. Le président du groupe, Jean-Christophe Machet, s’est félicité de ce rapprochement entre les deux entreprises familiales « à l’ADN particulier ».

Des chiffres stratosphériques

« Notre première responsabilité est de donner l’opportunité du long terme à nos salariés pour que chacun puisse grandir en toute quiétude. » D’autant que Fressnapf augure un avenir des plus radieux aux salariés icaunais. Celui qui se présente comme le leader du secteur de l’alimentation et des accessoires pour les animaux de compagnie en Europe peut, en effet, s’enorgueillir d’afficher des résultats en tous points « stratosphériques ». À l’occasion des 30 ans de la création de Fressnapf, « nous avons terminé notre année anniversaire 2020 avec un chiffre d’affaires annuel de 2,65 milliards d’euros, soit une augmentation de 15,2 % par rapport à 2019. Cette situation nous permet d’envisager l’avenir avec sérénité », explique Torsten Toeller, son fondateur.

« L’arrivée de notre boutique en ligne en septembre 2020 a accru de manière importante les commandes de nos clients, notamment en raison de la crise sanitaire »

Cette année, Maxi Zoo n’a ouvert pas moins de 46 magasins, rien que sur le territoire national, et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. À l’horizon 2028, l’enseigne venue d’outre-Rhin entend créer un réseau de 630 espaces de vente, ce qui lui assurerait entre 20 et 25% de parts de marché. Une offre BtoB à laquelle s’ajoute le e-commerce en pleine expansion. « L’arrivée de notre boutique en ligne en septembre 2020 a accru de manière importante les commandes de nos clients, notamment en raison de la crise sanitaire. Grâce à cette nouvelle plateforme nationale, nous espérons ainsi gagner en efficacité et livrer plus rapidement nos marchandises, en magasin comme chez nos clients », explique, enthousiaste, Jan Wejbrandt, le P-DG de Maxi Zoo France.

Près de cinq millions de colis par an

La plateforme logistique de Savigny-sur-Clairis doit devenir, à terme, la véritable « tour de contrôle » de Fressnapf en France - deuxième marché du groupe après l’Allemagne - en assurant l’entreposage et l’approvisionnement de ses 263 magasins, mais aussi en préparant et en expédiant les commandes BtoC. Selon les prévisions, des flux annuels de 4,6 millions de colis sont attendus, dont 1,2 million issus des seules ventes en ligne. Quelques 15.000 références de produits vont être entreposées. Encore en phase de lancement, la préparation de commandes représente, quant à elle, une toute nouvelle activité pour les salariés icaunais. FM Logistic s’est, pour cela, appuyée sur l’innovation afin d’atteindre ces objectifs en équipant, notamment, ses collaborateurs d’exosquelettes pour le port de charges lourdes.

« Nous avons apporté une attention particulière en matière d’ergonomie pour nos employés de Savigny-sur-Clairis. À titre d’exemple, nous avons implémenté sur site des tapis anti-fatigue pour notre zone de contrôle, ainsi que la dernière version de l’Ergoskel, que nous avons co-développée avec l’Université de technologie de Compiègne (Oise). Concernant la sécurité, la totalité de nos effectifs a été formée au module de réalité virtuelle “Chasse aux risques“, que nous avons lui aussi co-développé, aux côtés d’Immersive Factory », précise Yannick Buisson, directeur général Europe. Maxi Zoo France devrait atteindre 300 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021 et table sur une croissance minimale de 8 % chaque année.

Stéphane Bourdier