Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Gaussin étend sa production en Saône-et-Loire

Revitalisation. Pour répondre à une demande croissante, Metalliance, filiale de Gaussin, va créer deux nouvelles lignes d’assemblage de véhicules électriques destinés aux activités logistiques et portuaires, sur un site voisin de l’actuel site de production de Saint-Vallier, en Saône-et-Loire.

Un ATM (à droite) en opération dans la logistique et l’APM 75T HE (à gauche) consacré à l’activité portuaire. DR

Par voie de communiqué, la société d’engineering Gaussin vient d’annoncer la création de deux lignes d’assemblage de véhicules ATM (logistique) et APM (portuaire) à Saint-Vallier en Saône-et-Loire, sur un site voisin de celui de sa filiale Metalliance.« Cette opération constitue une opportunité à la fois pour Gaussin et pour Metalliance. Un an après notre rapprochement, elle marque le véritable démarrage des synergies entre les deux entreprises. Metalliance apporte à sa maison mère les capacités de production en série qui permettront de répondre à la demande croissante des grands acteurs de la logistique et du secteur portuaire », déclare Jean-Claude Cothenet, Pdg de Metalliance. Ces lignes seront implantées dans des locaux industriels de 8.000 mètres carrés en cours de réhabilitation par la Communauté urbaine Creusot Montceau. Leur mise en service est prévue d’ici à l’automne. À terme, leur capacité de production annuelle atteindra 450 à 500 véhicules avec un ’engineering Gaussin vient d’annoncer la création de deux lignes d’assemblage de véhicules ATM (logistique) et APM (portuaire) à Saint-Vallier en Saône-et-Loire, sur un site voisin de celui de sa filiale Metalliance.« Cette opération constitue une opportunité à la fois pour Gaussin et pour Metalliance. Un an après notre rapprochement, elle marque le véritable démarrage des synergies entre les deux entreprises. Metalliance apporte à sa maison mère les capacités de production en série qui permettront de répondre à la demande croissante des grands acteurs de la logistique et du secteur portuaire », déclare Jean-Claude Cothenet, Pdg de Metalliance. Ces lignes seront implantées dans des locaux industriels de 8.000 mètres carrés en cours de réhabilitation par la Communauté urbaine Creusot Montceau. Leur mise en service est prévue d’ici à l’automne. À terme, leur capacité de production annuelle atteindra 450 à 500 véhicules avec un Christophe Gaussin, Pdg du Groupe Gaussin.

SITE INDUSTRIEL RÉHABILITÉ

La Communauté urbaine Creusot Montceau, par l’intermédiaire de la société d’économie mixte SEMCIB, est en charge de la réhabilitation de ce site de 30.000 mètres carrés fermé par son précédent propriétaire en avril dernier. L’objectif est de transformer le site en une nouvelle zone d’activités industrielles sur laquelle s’implanteront plusieurs entreprises régionales et nationales. En reprenant 8.000 mètres carrés, le Groupe Gaussin a montré la voie et a engagé un partenariat constructif avec la communauté urbaine dans une opération gagnant-gagnant. « L’installation de Gaussin est une excellente nouvelle et témoigne de la dynamique économique impulsée par la SEMCIB et la Communauté urbaine Creusot Montceau. Nous nous sommes donnés quatre ans pour réussir la commercialisation totale du site. Aujourd’hui, c’est une première étape très encourageante qui intervient tôt dans le processus et qui ouvre des perspectives d’emplois pour les mois à venir », se félicite Jean-Claude Lagrange, président de la SEMCIB et vice-président en charge du développement économique de la région Bourgogne Franche-Comté.

Rédaction JdP