Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Ginko lance le « fraudomètre »

Transport. Keolis Besançon s’appuie sur la technologie et les sciences comportementales pour réduire la fraude à bord des bus Ginko.

Ginko lance le fraudomètre
Représentation de l’affichage du "fraudomètre" lancé par Ginko

La dernière innovation lancée par le réseau de transport bisontin Ginko vise à « transformer les voyageurs en situation de fraude en clients en situation régulière », en faisant évoluer leurs comportements grâce aux sciences comportementales.

UNE PREMIÈRE EN FRANCE

Baptisée le « fraudomètre », cette nouveauté développée par les équipes de Keolis Besançon Mobilités, un cabinet lyonnais spécialisé en sciences comportementales et la direction innovation du groupe Keolis est une première en France. Une telle innovation est rendue possible grâce à un investissement dans un système de comptage des passagers, porté par Grand Besançon Métropole. Ce système permet en effet d’identifier précisément et à chaque arrêt les montées et descentes des voyageurs. L’ensemble du parc de bus et tram est équipé, soit plus 125 véhicules.  

Le “fraudomètre” s’appuie sur le « nudge », une méthode douce visant à inciter les individus à adopter un comportement plus vertueux au quotidien, sans jamais chercher à les contraindre.

UN FONCTIONNEMENT SIMPLE

Concrètement comment ça marche ? À chaque arrêt, lorsque le conducteur ouvre les portes du véhicule, l’affichage du « fraudomètre » démarre sur les écrans d’information. Les voyageurs entrent. S’affichent alors le nombre de montées (issues du système de comptage) et le nombre de validations (données billettiques issues des valideurs), mettant ainsi en évidence le nombre de voyageurs n’ayant pas validé leur titre de transport. En fonction du niveau de validation, un message s’affiche alors pour «  féliciter », « encourager » ou bien à défaut, « alerter » les voyageurs à bord.

Ce nouvel outil innovant est expérimenté sur les Lianes 4 et 5 jusqu’en juillet. Il sera ensuite déployé sur les autres lignes du réseau Ginko si les résultats de l’expérimentation sont fructueux.

Frédéric Chevalier