Informations régionales économiques et juridiques
93e année

L’entreprise dijonnaise Lapierre s’allie à Alpine

Sport. Dans le cadre de leur développement tourné vers la performance et l’héritage, Lapierre et Alpine se sont associés pour assembler ensemble un vélo entièrement conçu à Dijon.

L'entreprise dijonnaise Lapierre s'allie à Alpine
(Crédit photo : Lapierre x Alpine)

Nom de code : Aircode DRS Alpine. Présenté et exposé sur le stand Alpine pendant le Mondial de l’Automobile de Paris, ce vélo est le premier d’une collaboration entre Alpine et Lapierre. « Tournées depuis toujours vers la performance et l’héritage, Lapierre et Alpine partagent des valeurs communes qui se traduisent par des vélos et des voitures d’exception, au design unique et à l’esprit tourné vers la compétition », explique le Dijonnais Lapierre dans le communiqué. Développé et assemblé à Dijon, ce premier modèle arbore une finition exclusive reprenant des détails de la nouvelle Alpine A110 R, tel que les teintes bleu racing mat pour le cadre et noir profond pour les emblèmes, développe le constructeur de vélo créé dans la cité des Ducs en 1946.

Une édition limitée

« Fabriqué avec trois types de fibre de carbone unidirectionnelle et équipé des meilleurs composants actuellement sur le marché pour exacerber la sensation de vitesse et de performance ultime », ce nouveau vélo sera limité à 110 exemplaires numérotés et vendu 9.000 euros. Soucieux du détail, Lapierre explique que « tout comme la nouvelle Alpine A110 R qui arbore fièrement ses atouts de légèreté au travers d’éléments complets en fibre de carbone, le Aircode DRS Alpine laisse apparaître ces plis de carbone UD SL au niveau de la fourche, du tube diagonal et du tube de selle ». Fleuron de l’industrie du cycle en Bourgogne Franche-Comté, Lapierre vend aujourd’hui plus de 130.000 vélos dans pas moins de de 40 pays.

Antonin Tabard