Informations régionales économiques et juridiques
93e année

La laiterie de Bresse au salon international de l’agriculture

Agriculture. Après avoir été récompensée plusieurs années de suite au salon international de l’agriculture pour sa faisselle, la Laiterie de Bresse de Varennes-Saint-Sauveur en Saône-et-Loire participe cette année encore à l’évènement.

La faisselle La Bressanne multiplie les récompenses du salon international de l’agriculture. La Laiterie de Bresse

Sur les 5 000 tonnes de produits qui sortent chaque année de la Laiterie de Bresse de Varennes-Saint-Sauveur, 70% de la production concerne la faisselle. Réalisée à partir de lait collecté en Bresse, elle mise sur son onctuosité et sa douceur. Fondée en 1939, d’abord en tant que beurrerie coopérative, la Laiterie de Bresse est devenue une PME indépendante avec 70 salariés et un chiffre d’affaires de 17.5 millions d’euros. Depuis de nombreuses années, elle se prête au jeu du concours du salon international de l’agriculture avec succès.

« Médaillée plusieurs années de suite, nous avons reçu le prix d’excellence qui valorise notre savoir-faire » précise Alexandra Michaux, responsable marketing de la Laiterie de Bresse. Emblématique des produits français et de l’habileté des entreprises, le salon permet à chacun de se comparer à la concurrence. « D’autre part, une médaille du salon est connue et appréciée du grand public. C’est une distinction sur le marché. »

À l’écoute des consommateurs

Enchainant les récompenses depuis plusieurs années, la Laiterie de Bresse peine à évaluer l’impact de la médaille sur les ventes de sa faisselle sous sa marque La Bressane. « Notre faisselle connait une croissance constante et subit moins de soubresauts que d’autres produits. » L’entreprise prend toutefois en compte les remarques que le jury d’experts peut faire après la dégustation pour tenter d’améliorer sa faisselle sans pour autant tout révolutionner, au risque de perturber ses consommateurs. Pour séduire une clientèle plus jeune, la responsable marketing n’hésite pas à moderniser son produit phare. « Nous avons revu la charte graphique, relooké l’emballage, ravivé les couleurs et nous sommes présents sur Instagram et Facebook. »

Nadège Hubert