Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Latlas.pro : créer son propre moteur de recherche

Numérique. En 2021, Frédéric Plisson, webmaster et éditeur de sites web à Chalon-sur-Saône, a imaginé un moteur de recherche. Avec Latlas.pro, il veut proposer une solution française pour concurrencer Google et autres GAFA.

À Chalon-sur-Saône, Latlas.pro veut aider les PME à se réapproprier leurs recherches en ligne. Latlas.pro

En 2021, près de sept milliards de requêtes ont été effectuées chaque jour sur Google. Une pratique qui permet au GAFA d’engranger et de stocker des données personnelles mais aussi de gagner de l’argent par l’intermédiaire de la publicité en ligne. A Chalon-sur-Saône, Frédéric Plisson a cherché une alternative française à ces géants américains et innové avec Latlas.pro, un moteur de recherche conçu sur mesure. Chacun peut lancer son moteur de recherche, généraliste ou thématique (cheval, automobile, bricolage, finance...), mais aussi choisir de cibler des villes, un département ou une région.

Avec sa solution, Latlas.pro veut rendre la création de moteur accessible aux entreprises. « Chaque PME peut créer son propre moteur de recherche, clé en main. Elle va donc obtenir une solution innovante, et sans aucune concurrence, tout comme les résultats de recherche qui sont conformes aux attentes de l’entreprise » souligne Frédéric Plisson. Via un logiciel avec une interface intuitive et un langage simplifié, Latlas.pro veut apporter une solution peu coûteuse aux PME.

Une veille sécurisée

Depuis Janvier 2022, Latlas.pro propose aussi un moteur de veille. Cet outil stratégique permet d’utiliser toute la puissance d’Internet pour surveiller l’évolution du marché. Pour les entreprises, l’objectif consiste à gagner en compétitivité avec une veille sécurisée et ciblée, visible uniquement en interne. « Cette discrétion garantit l’impartialité de la veille stratégique : aucun site parasite ne va apparaître pour fausser les données. Elle est aussi plus rapide, car il n’existe aucune publicité. »

Nadège Hubert